WynnResorts accusé de n’avoir pas payé totalement la construction de son nouveau casino Encore Boston Harbor

0
4
Casino Encore Boston Harbor

Dimanche 23 juin 2019, le casino Encore Boston Harbor faisait sa grande ouverture en présence des milliers de visiteurs venus pour la circonstance. Au lendemain de ce grand événement dans la ville d’Everett, des soupçons de salaires impayés pèsent déjà sur WynnResorts. L’opérateur de casino qui a investi 2,6 milliards de dollars dans ce complexe devrait des millions de dollars à des sous-traitants pour des travaux supplémentaires.

Une affaire suivie de près par la Massachusetts Gaming Commission

La réaction de l’avocate générale de la Massachusetts Gaming Commission est une preuve tangible que les organismes de réglementation des jeux de hasard suivent de près cette affaire qui oppose Encore Boston Harbor et les sous-traitants du projet. Catherine Blue a déclaré qu’elle va continuer de suivre l’avancement des discussions entre Encore Boston Harbor et Suffolk Construction, à propos des salaires impayés des sous-traitants par WynnResorts. L’avocate avait également déclaré au Boston Herald que le Massachusetts Gaming Commission ferait connaître toute préoccupation à Encore Boston Harbor pour examen.

Les propos avancés par Sue Mailman permettent de mieux cerner l’affaire. Pour le propriétaire de Coghlin Electrical Contractors, les travaux de modification initiés par WynnResorts coutaient 30 millions de dollars en plus du montant des travaux dans le contrat initial. Cette somme représente les commandes de modification. Selon lui, l’opérateur de casino demandait souvent d’apporter des modifications 6 ou 8 mois après la fin des travaux initialement prévus. Le propriétaire de Coghlin Electrical Contractors renchérit en affirmant que l’évaluation des 30 millions a été faite grâce au processus consistant à évaluer les modifications mensuelles entre les différents sous-traitants et le propriétaire. Pour lui, les impayés proviennent du travail supplémentaire. Ils se sont notamment accumulés à la fin du travail.

Michael McDonagh, un autre sous-traitant a affirmé qu’il y a eu plusieurs réunions avec WynnResorts, afin de parler des problèmes de paiement et de demandes de modification. Celui-ci a déclaré que certaines sous-traitances étaient constituées de personnes locales ou de membres d’une même famille. Ce sont de petites entreprises ou des entreprises familiales qui ne disposent pas de moyens colossaux pour se permettre d’investir dans un projet de 2,6 milliards de dollars, comme l’a fait le propriétaire de WynnResorts.

La réaction de WynnResorts ne s’est pas fait attendre

À propos des revendications des sous-traitants, l’accusant de ne pas payer les factures relatives aux modifications, WynnResorts affirme de son côté qu’il a rempli sa part de contrat. L’opérateur des casinos de Las Vegas déclare avoir rempli sa part d’obligation financière pour la réalisation de ce complexe hôtelier de luxe. Ce dernier affirme qu’il a payé toutes les factures que Suffolk Construction lui a présentées. En réalité, WynnResorts ne traitait pas directement toutes ces sous-traitances, mais seulement avec Suffolk Construction, le contractant principal. C’est ce contractant qui travaillait directement avec les sous-traitances.

À titre de rappel, Encore Boston Harbor est un complexe hôtelier de luxe et casino construit par WynnResorts. Il a fait sa grande ouverture ce dimanche 23 juin 2019, le long de la rivière Mystic et même rencontré une triche à la roulette dès son ouverture. Il est en effet situé à Everett, dans la région métropolitaine de Boston. C’est dans cette ville d’Everett que des milliers de personnes se sont rassemblées pour assister à une ouverture en fanfare du deuxième casino du Massachusetts, après MGM Springfield.

Dans le cadre de ce conflit qui oppose WynnResorts aux sous-traitants, Suffolk Construction a déclaré au Boston Herald qu’il continuera de travailler avec ces sous-traitants, afin de parvenir à une conclusion satisfaisante. Le principal contractant de la propriété s’est dit optimiste pour une issue favorable à ce conflit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here