William Hill fait une offre de 242 millions £ pour l’achat de MRG

0
0
William Hill

Cette entreprise veut développer sa présence et sa notoriété en Europe. Cela va s’effectuer par une offre de 242 millions £ que celui-ci a déposée auprès de MRG.

Une offre d’acquisition en espèces pour Malte – M.Green & co AB (MRG)

L’environnement de jeux d’argent britannique n’est pas stable en ce moment. En cela, William Hill annonce sa volonté à acquérir cet opérateur de jeux d’argent en ligne britannique. Si les actionnaires de M. Green approuvent cette offre, l’affaire sera finalisée en janvier 2019. C’est dans un communiqué que le conseil d’administration de MRG avait recommandé aux actionnaires d’accepter cette offre. L’acquisition de cet opérateur permettra à William Hill de développer efficacement son activité. Les jeux en ligne développés par MRG couvrent actuellement 13 pays comprenant l’Italie, le Danemark et le Royaume-Uni. Dans une déclaration, un responsable de William Hill a affirmé qu’il appréciait particulièrement les œuvres de l’opérateur MRG. Il a poursuivi en soulignant que cette association avec la société en question lui permettrait de développer ses activités numériques, d’améliorer sa répartition des revenus et surtout de réduire son exposition au marché britannique des jeux de hasard.

D’un autre côté, le PDG de William Hill a déclaré que ce projet d’acquisition sera un « booster » à la diversification des activités et le propulsera sur le marché numérique international. MRG proposera un centre international à Malte pour William Hill. Un centre qui possèdera une solide expérience sur le marché européen. William Hill fera succéder les opportunités de croissance tant sur le marché local qu’international.

Le secteur du jeu britannique fait face à des défis réglementaires énormes

Le chancelier de l’Échiquier britannique, Philip Hammond, a annoncé que le gouvernement met en place une stratégie pour compenser les pertes engendrées par la réduction prévue de la participation maximum dans la RSOS de 100 £ à 2 £. Il poursuit et affirme également que les deux modifications entreront en vigueur en octobre 2019. Ces modifications feront partie du budget de la chancellerie. Actuellement, les opérateurs de jeux en ligne paient une taxe de 15% sur le rendement brut du jeu. Par contre, cette hausse devra les obliger à verser 21 % de leur capital GGY au trésor du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here