Vidéo poker clandestin : une famille arrêtée en Pennsylvanie pour avoir récolté des millions sur le réseau

0
15
Pyramid Poker Bonus Deluxe

Un fait inimaginable vient de se produire en Pennsylvanie. Les forces de l’ordre ont arrêté une famille qui opérait sur un réseau de vidéo Poker. Durant plusieurs années, ils opéraient en cachette pour proposer à ses clients des machines clandestines dans différents bars et club. Récoltant plusieurs millions de dollars grâce à ce réseau, ils sont quatre sur cette affaire et chacun d’eux risque une peine de prison ferme.

Une famille bien soudée pour des actes illégaux

La famille Biros était le chef de ce trafic illégal de vidéo poker. En effet, elle proposait déjà depuis plus 30 ans ce service à l’abri des regards des autorités. Cela dit, elle maîtrisait parfaitement le réseau depuis tant d’années en Pennsylvanie. Robert Biros, Andrew, Christine et Alfred étaient à la tête de la bande. Leur mode opératoire semblait très organisé. Ils plaçaient plusieurs machines de vidéo poker dans différents bars, dans des clubs de Westmoreland et d’Allegheny. Grâce à cela, la famille Biros a pu récolter des millions de dollars sur leur territoire. Notamment, pour les prix reçus des machines étaient versées en cash par la famille. Une stratégie qui a bien marché, car personne ne suspectait leur affaire clandestine, du moins les autorités.

C’est en 2011 que l’affaire fut aux mains des forces de l’ordre. À cette époque, ils avaient réussi à s’emparer de plusieurs machines des bars détenus par la famille. Cela dit, les Biros étaient suspectés à partir de cette année. Notamment, les enquêteurs ont attendu assez longtemps, pour pouvoir fournir des preuves solides contre eux.

Les Biros niaient tout en bloc, l’enquête continue

Âgée de 83, Robert Biros, le père d’Andrew, Christine et Alfred, a tenté de se justifier. Pour sa défense, il prétend que ces accusations seraient « un Fake ». Pourtant, à la fouille de leur maison « White Oak Biros », ainsi que de 18 bars d’Allegheny et Westmoreland, on a pu prélever plus de 140 000 dollars d’argent en cash, en plus des 100 machines clandestines. À noter que les propriétaires de ces bars recevaient jusqu’à 15 000 dollars de gains de la part des Biros, pour couvrir ces jeux dits illégaux dans leurs locaux. Espérant également que toutes les personnes impliquées dans cette affaire seront très rapidement derrière les barreaux. Ils devront aussi assumer leurs actes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here