Une extension supplémentaire de six mois pour les casinos flottants de Goa

0
10
Inde

Situé sur la côte sud-ouest de la péninsule, Goa est un petit État d’Inde avec plus de 1,4 million d’habitants. Le territoire puise essentiellement son économie dans les jeux d’argent et abrite pas moins de 6 casinos installés dans des bateaux sillonnant la rivière Mandovi. Outre les établissements physiques et les hôtels de luxe, ces embarcations accueillent de nombreux joueurs. Afin de régulariser leur situation, le gouvernement local souhaite les transformer en casinos terrestres, mais la date d’échéance est toujours reportée. De ce fait, les autorités ont décidé de prolonger leur exploitation d’au moins six mois.

Une situation qui perdure et se complique avec le Covid-19

Très prisés des amateurs de jeux d’argent et de hasard, ces bateaux auront jusqu’au 30 septembre 2020 pour trouver un endroit d’exploitation. Depuis 20 ans, les casinos flottants de Goa suscitent l’attention de différents gouvernements en raison de plusieurs divergences sur le système d’accueil de ces exploitants. Les principaux responsables espèrent que ces casinos arrêtent de traverser la rivière Mandovi. Cependant, personne n’a réussi à mettre en place une solution qui pourrait avantager tout le monde. De nombreuses voies ont été proposées et à chaque fois, les habitants de la région ont montré leur mécontentement de recevoir de telles embarcations sur leur site. Par conséquent, les autorités ont pris la décision de faire de ces bateaux en casinos physiques. Pour le moment, ce projet demeure incertain compte tenu de la situation.

L’inaction du gouvernement commence à agacer la ville de Panaji en bloquant le renouvellement des licences d’exploitation des casinos flottants qui a expiré en mars dernier. Dans le même temps, les autorités de Goa ont prolongé de six mois les autorisations le mercredi 22 avril 2020. Actuellement, la ville n’a fait aucun commentaire sur le sujet. Dans tous les cas, l’ensemble des casinos implantés dans l’État de Goa sont fermés pour la lutte contre la propagation du Coronavirus. La fermeture s’est déroulée au milieu du mois de mars touchant six casinos flottants et quelques complexes de jeux d’argent installés dans des hôtels de luxe. Pour l’instant, le gouvernement n’a pas encore précisé la date de réouverture. Toutefois, le Premier ministre indien Narenda Modi a prévu de s’entretenir avec les autorités de tous les États du pays, ce lundi 27 avril. La discussion sera ancrée sur la prolongation de la fermeture des lieux publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here