Un réseau de paris sportifs démantelé

0
49
Les frères Portocarrero sous les verrous

Un réseau de paris sportifs illégaux vient d’être démantelé par les autorités. Parmi eux figurent les frères Portocarrero qui font partie de ceux qui participent à l’organisation de ces jeux clandestins. Après des mois de cavale, ils ont été jugés puis iront en prison. Cependant, malgré les faits qui leur sont reprochés, les deux frères ne purgeront que 18 et 22 mois de prison.

L’affaire Macho Sportif

Les frères Protocarrero sont en outre connus pour l’affaire Macho Sportif. Ils sont les premiers responsables de ce réseau de paris sportifs. Un réseau qui a pu fonctionner durant plusieurs années. Ils ont ainsi pu gagner quelques millions de dollars. Ils ont notamment organisés les paris dans la Californie, plus précisément entre San Diego et Los Angeles. Les paris se faisaient pour les matchs universitaires et professionnels.

Toutefois, ils ont été ensuite surveillés par la justice. Suite à cela, les deux hommes ont décidé de s’envoler pour le Pérou, à Lima. Ce déménagement ne l’a pas empêché de continuer leur activité. Les paris se faisaient par le biais d’un site de jeu, mais aussi par téléphone. Mais Macho Sportif c’est aussi un réseau qui engageait la violence lorsque les joueurs avaient le malheur de ne pas payer. Un des hommes travaillant avec les Protocarrero a été vu en train de tabasser l’un d’entre eux. Celui-ci refusait de payer.

Les frères Protocarrero sous les verrous

Au total, dans cette affaire de réseau de paris sportifs illégal, 18 personnes sont accusées et leur participation a été prouvée. Une somme de 12 $ millions a également été saisie à ce moment. Mais un des frères, Erik Portocarrero, a failli échapper à la justice. Effectivement, durant l’arrestation il se trouvait en Finlande. Il bataillait pour ne pas se faire extrader. Mais la Finlande l’a obligé à s’en aller. Cette lutte acharnée contre son arrestation a duré 22 mois.

Au final, Erik Portocarrero écopera de 22 mois de prison. Par contre, son frère s’en tire avec 18 mois. S’il l’on se réfère à l’ampleur de l’affaire cette peine semble infime. A la base, la peine maximale était de 20 ans de prison. La procureur Laura Duffy a déclaré que l’époque de la violence perpétrée par le réseau Macho Sports est terminée, de même que l’intimidation et les menaces afin de gérer les paris illégaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here