Un projet de casino à Roissy

0
129
Casino à Roissy

Un projet pour la construction d’un casino est actuellement en préparation pour la ville de Roissy. Son aboutissement n’est pas encore certain, mais la communauté d’agglomération Roissy Porte de France espère démarrer la construction cet été pour que l’établissement puisse ouvrir d’ici 2018. Le ministère de l’Intérieur, institution autorisant l’ouverture d’un casino en France, recevra très bientôt la demande portant sur ce projet à Roissy. Les instigateurs à savoir la communauté d’agglomération, ville de Roissy et la Semavo (l’établissement public d’aménagement du Val-d’Oise), sont confiants quant à la réalisation du projet.

La législation sur l’ouverture d’un casino en France

Le ministère de l’Intérieur est l’autorité compétente qui délivre l’autorisation d’ouverture d’un casino en France. L’ouverture d’un tel établissement est régie par la loi du 15 juin 1907. Ce texte législatif stipule que la construction d’un casino n’est permise que dans les stations balnéaires, thermales ou climatiques. Une station climatique est une localité abritant des établissements spécialisés dans le traitement d’affections diverses telles que l’asthme.

Puis, une loi de 1919 porte sur l’interdiction des jeux de hasard dans un rayon de 100 km autour de Paris. La réouverture du casino d’Enghien-les-Bains, le seul établissement de ce type implanté dans toute l’Île-de-France, ne s’est faite qu’en 1931. Cette année-là, une exception a été accordée aux stations thermales. Le texte législatif de 1988 autorise l’implantation de casino dans les communes ou agglomérations classées touristiques de plus de 500 000 habitants et participant pour plus de 40 % au fonctionnement d’un centre dramatique national, d’un orchestre national ou d’un opéra.

Le futur casino de Roissy

La communauté d’agglomération Roissy Porte de France en collaboration avec la ville de Roissy et la Semavo projette de construire un casino terrestre en bordure de l’autoroute A1 au niveau de la ZAC Sud-Roissy. La première étape de ce projet est le dépôt par la ville de Roissy d’un dossier auprès du secrétaire d’État en charge du tourisme pour être classée en tant que station de tourisme d’affaires. D’ici peu, la communauté d’agglomération déposera une demande auprès du ministère de l’Intérieur.

Patrick Renaud, le président (UMP) de Roissy Porte de France, espère que la loi interdisant les jeux d’argent, une règlementation désuète, dans la région va évoluer. Les instigateurs du projet sont optimistes et misent sur les 10 000 chambres d’hôtel de la ville et l’ouverture prochaine de l’International trade center. Ce centre de congrès en cours de construction augmentera en effet le nombre de clients d’affaires dans la région.

La ZAC Sud-Roissy est un projet d’aménagement comprenant 45 000 m² de complexe hôtelier dans lequel l’établissement de jeux sera intégré, 12 000 m² de concessions automobiles haut de gamme, 13 000 m² de bureaux ainsi que 10 000 m² de commerces. A quelques pas de ce complexe de jeux se trouvera également un terrain de golf de 90 ha. Ce nouveau casino, à proximité de l’aéroport, s’inspirera du modèle des établissements de jeux à Las Vegas aux États-Unis. Il a pour objectif principal de divertir les clients des hôtels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here