Un joueur soupçonné d’avoir utilisé Twitch pour tricher et gagner plus de 250 000 dollars

0
18
Poker

Il y a quelques jours, un joueur de poker californien a été accusé d’avoir fait appel à la technologie RFID de cartes afin de contourner les règles et remporter de fortes sommes. Nombreux sont les joueurs qui ont déjà déposé plainte contre l’intéressé pour tricherie.

Des mesures immédiates

Selon les récentes informations, Stones Gambling Hall vient d’annoncer l’arrêt des diffusions en direct des parties de poker. Basé en Californie, l’établissement de jeu a pris cette décision suite aux suspicions de tricherie envers un joueur nommé Mike Postle. Une première a déjà lancé un signal d’alerte concernant ses agissements. Il s’agit de Veronica Brill, une joueuse de poker et une commentatrice. Elle a déjà joué avec le principal concerné et a découvert des irrégularités à son comportement. Ils ont notamment participé à un tournoi sur Stone Live avec des parties de poker diffusées sur Twitch. L’homme fait preuve d’un savoir-faire inégalable et encaisse des gains conséquents. Par la suite, toute l’attention se tourne vers lui et ses performances autour de la table. Veronica Brill n’est pas la seule à déposer une plainte contre Mike Postle, d’autres ont suivi la cadence.

Jusqu’à présent, rien ne prouve que ces accusations soient fondées et aucune preuve n’a encore été découverte puisque l’enquête suit son cours. Néanmoins, Veronica Brill en est certaine, peu de joueurs arrivent à un tel exploit, gagner de plus en plus d’argent sans tricher. De son côté, Mike Postle n’a pas réagi de manière officielle. Il a simplement réagi sur Twitter en évoquant le sujet dans un podcast. Afin de déceler cette tricherie, un spécialiste du jeu, Joey Ingram, a publié deux vidéos sur YouTube retraçant 10h de parties avec Mike Postle. D’après ses conclusions, le joueur aurait raflé 250 000 dollars en 250h de jeu, soit 10 fois de plus que les meilleurs joueurs du secteur. Impossible de signer une telle performance sans faire appel à des moyens non conventionnels.

Pour Stones Gambling Hall, les précautions sont de rigueur en informant qu’un enquêteur indépendant prendra en charge cette affaire. L’élément mis en cause reste l’utilisation de cartes RFID, une technologie qui permet aux téléspectateurs de voir les cartes de chaque joueur tout au long de la session. D’après les certitudes de plusieurs joueurs, Mika Postle aurait exploité cette technique à son propre compte afin d’empocher le maximum de gains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here