La terrasse du casino de Cayeux-sur-Mer cède et emmène les clients dans la chute

0
66
Casino Cayeux sur Mer

C’est la deuxième fois que le casino de Cayeux-sur-Mer subit des dommages sur la terrasse. En janvier, celle-ci s’effondre pour la première fois, mais celle-ci cède une nouvelle fois emmenant les clients en train de dîner sur place. Au petit matin, les passants s’attroupent autour pour constater les dégâts.

Des blessées suite à l’effondrement de la terrasse du casino de Cayeux-sur-Mer

Le casino de Cayeux-sur-Mer a vu pour la seconde fois l’effondrement de sa terrasse. En effet, au début de cette année, celle-ci avait déjà cédé après une tempête. Cette fois-ci c’est juste avant un concert qu’elle s’est écroulée, quand des clients étaient encore en train de dîner. Au petit matin, le lendemain du drame, les restes témoignent encore de l’incident comme les débris de verre des fenêtres. Pourtant le lendemain matin, un concert a été prévu, mais suite à l’évènement il a été retardé.

Le drame a fait malheureusement cinq blessés. Ils ont reçu les soins nécessaires sur place tandis qu’une autre victime a dû être évacuée à l’hôpital d’Abbeville. La gérante du casino, Sandra Blachère, raconte que les gens criaient. Vitres et planches ont lâché. À ce moment, 33 personnes étaient sur place en train de dîner. Or rien ne prédisait un tel incident, tout se passait dans le calme, toujours selon la directrice. Elle souligne que l’équipe ne comprenait rien de la situation. Puis, elle rajoute que l’angoisse a pris place quand ils sont restés sans nouvelles d’eux.

Le casino continu ses activités

D’après les explications, le drame aurait été plus grave si le pan de la terrasse n’avait pas été là. La structure heureusement en béton a permis de retenir une partie. Même si le casino a vécu une telle épreuve, il n’a pas fermé ses portes et continue sa tournée. Toutefois, en pleine saison estivale, là où les casinos encaissent la majorité de leur chiffre d’affaires, la terrasse ne sera pas prise en compte. La directrice a affirmé que la réfection de celle-ci prendra au minimum six mois. Il faudra encore que les assurances acceptent. Le casino ne pourra pas compter sur l’été pour cette année. La saison tombe à l’eau, dit-elle, car c’est un de ses principaux atouts.

Ce n’est pas la première fois, car en janvier une tempête avait frappé la région et a emporté la terrasse du casino. Les travaux ont été entrepris avec l’autorisation d’exploitation délivrée pour rouvrir la terrasse. D’après la directrice, il n’y a pas eu moyen de vérifier l’état du bois. La construction a eu une défaillance, notamment au niveau des colonnes. Mais le constructeur n’est pas du même avis. Il souligne qu’il n’y avait aucun défaut de construction et encore moins au niveau des colonnes. Les deux côtés se rejettent donc la faute. Le constructeur parle d’un défaut d’entretien et de nettoyage de la terrasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here