La santé du casino de Divonne rassure

0
736
Casino Divonne

On le sait depuis quelques semaines, le Groupe Partouche succomble lui aussi aux crises ces dernières années. Tout d’abord, la crise financière mondiale de 2008, puis à cela s’ajoute l’interdiction de fumer dans des lieux publics, pour enfin subir la concurrence des sites de jeux d’argent en ligne.

Les dettes se sont accumulées jusqu’à atteindre la somme de 233,7 millions d’euros, sur plusieurs banques. N’ayant pu trouver un accord avec ces dernières, le groupe a demandé il y a quelques semaines de placer l’aménagement de son crédit sous une procédure de sauvegarde, lui permettant de rester concentrer sur le coeur de son activité.

Le but est d’éviter la cessation de paiement pour éviter de douloureuses conséquences, mais le groupe reste confiant. Le président du directoire, Fabrice Paire, rassure les médias et confirme que le groupe Partouche va réussir son pari de retrouver une santé financière.

D’ailleurs, le casino de Divonne est un parfait exemple. Ce casino, classé 14ième sur 196 dans le top des casinos français, continue de générer de l’argent malgré qu’il fût longtemps parmi l’élite. Le casino de Divonne emploie actuellement 300 personnes, ce qui le place comme étant parmi les plus gros employeurs du pays de Gex.

Le directeur du cabinet d’Etienne Blanc et maire de Divonne, Nicolas Richard, conforte cette position rassurante et indique que la situation présente ne donne pas lieu à générer de l’inquiétude, le casino de Divonne maintenant son équilibre et continuant à produire une activité rentable contrairement à d’autres casinos.

La procédure de sauvegarde devrait permettre au Groupe Partouche de restructurer sereinement ses dettes bancaires, et d’optimiser les casinos qui participent à la réalisation de ce défi, comme le casino de Divonne, toujours aussi majestueux comme l’atteste notre photo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here