Réouverture du casino de Grasse confirmée

0
400
Le casino de Grasse
Le casino de Grasse collé au Palais des Congrès

Dans un article de juillet dernier, nous évoquions le suspense autour de la réouverture casino de Grasse. Lundi 24 octobre, la Commission supérieure des jeux a rendu son verdict concernant l’ouverture à nouveau du casino. Et le verdict est en faveur de la réouverture du casino de Grasse ;

Vers la fin d’un cauchemar pour les salariés

Si vous avez bien suivi l’actualité sur le casino de Grasse, vous vous souviendrez certainement que l’établissement a laissé les clés sous la porte en 2015. Le principal actionnaire du casino, Abel Djebbar avait annoncé une perte de 600 000 €.  Mais, la liquidation judiciaire du casino de Grasse n’a pas eu seulement d’impacts négatifs sur le propriétaire de la majorité des actions de la société de jeux. En effet, plus d’une vingtaine de salariés se sont retrouvés sans travail à la suite de la faillite du casino de Grasse.  La ville de son côté fut lésée par un manque à gagner de 20 000 € par mois. Cette situation ces trois acteurs la vive depuis près d’un an et demi. Mais depuis quelques jours, des changements semblent s’opérer au sein du casino.

Réouverture programmée du casino de Grasse

Ce lundi, la Commission supérieure des jeux a décidé de donner son accord pour ouvrir à nouveau le casino de Grasse. Cette réouverture fut bien accueillie aussi bien par la municipalité, que par les employés du casino. En effet, une grande partie des salariés devrait reprendre leurs postes dès l’ouverture du casino attendu pour la fin de l’année.

Aucune notification concernant l’autorisation par arrêté du ministère de l’intérieur n’a toutefois pas encore été reçue par les futurs gestionnaires du casino de Grasse, Gérard Scribans et Thierry Guerrier. Normalement, c’est le préfet qui fournit cette autorisation. Une fois cette dernière réceptionnée, il faudra ensuite passer à la récupération des logiciels des machines. Une démarche importante pour les rendre à nouveau fonctionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here