Le projet de transfert du casino de Pornic remis sur table

0
84
Casino de Pornic
Casino de Pornic

Le casino de Pornic a été l’un de sujets préoccupant durant le conseil. Il s’agissait surtout de son transfert vers la zone de Ria. Pour que le projet résulte sur un complexe attractif et bien plus grand, le maire avait décidé de jouer sur la concurrence et ainsi attirer plusieurs casinotiers pour la construction de cette nouvelle installation.

Il faut dire que le casino actuel qui est géré par le groupe Partouche est déjà assez vétuste et ne répond plus aux besoins des clients.

Toutefois, l’appel a été infructueux pour la mairie qui avait alors espéré que les offres allaient se bousculer. Il n’en est pas ainsi, car un seul candidat a répondu. Il s’agit du groupe Partouche qui est représenté par la SAS casino du Môle. Il a en outre émis une proposition. Selon le maire, celle-ci ne répond pas tellement aux désirs de la ville. Pour y remédier, le maire a finalement remis à jour l’appel pour relancer cette procédure.

Jean-Michel Brard a tenu à y mettre la démarche pour la vente de la parcelle qui a été aménagée par la LAD-SELA. Sa valeur est de 2,5 millions d’euros. Le maire souhaite avoir un complexe bien plus grand que celui qui est aujourd’hui exploité par Partouche. Il désire que celui-ci comprenne une salle de spectacles de 800 places, qui comportera également un gradin mobile. Il souhaite y inclure aussi une salle de jeux de 600 m2 c’est-à-dire deux fois plus grandes que celle d’aujourd’hui.

Si la mairie ne s’empresse pas, c’est que le futur casino n’est attendu que pour novembre 2018. Si cette procédure aboutit, la ville n’en sera plus propriétaire, comme elle l’est actuellement, par contre elle devrait combler ce manque par les recettes. D’après les élus de la ville, pour que le casino atteigne un développement satisfaisant, une structure plus grande est incontournable. La première adjointe Claire Hugues a notamment tenu à souligner que la mode est aux casinos plus grands avec des espaces de loisirs qui proposent une grande diversité d’animations.

Le transfert n’est plus une option. Il devra se faire d’ici 2018. Il est installé aujourd’hui sur le quai de Leray. L’emplacement futur est à la Ria qui se trouve non loin du centre-ville. Depuis 2003, l’argent versé à la caisse de la mairie qui est issu du produit brut des jeux tend à diminuer considérablement. En 2015, cependant, la donne a changé, car il y a eu une hausse de 10 %. Mais même s’il y a eu une hausse, le transfert se fera quand même dans le grand intérêt de la ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here