Le président Américain Trump et une ancienne histoire d’achat de casino en Australie

0
21
Donald Trump

On a l’habitude de vous présenter des actualités sur les jeux de casino comme les nouveaux logiciels proposés par les fournisseurs ainsi que les chiffres d’affaires des casinos virtuels et des établissements physiques. Ce que nous allons vous évoquer aujourd’hui ne s’éloigne pas de cette thématique et il est vrai que la nouvelle n’est pas toute neuve, mais ce n’est que récemment que les médias ont pu mettre la main sur l’information. Le sujet concerne le président américain actuel Donald Trump ainsi qu’une histoire d’achat de casino qui ne s’est pas bien passée.

Une demande d’achat d’un casino refusée !

Il n’est pas rare d’entendre des nouvelles assez bizarres sur ce personnage. Toutefois, il n’est pas toujours évident de vérifier la fiabilité de ses informations.

L’histoire que nous allons vous raconter remonte en 1987 et cela s’est déroulé en Australie. Des documents confidentiels sont récemment remontés en surface évoquant un achat de casino qui ne s’est pas bien déroulé pour l’homme d’affaires de l’époque. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Donald Trump était un homme d’affaires puissant qui touchait un peu à tout avant de devenir président des USA. C’est le média The Australian qui a décidé de revenir sur cette affaire qui remonte il y a 30 ans.

À l’époque, le groupe immobilier appartenant à l’homme ainsi que l’entreprise Kern avait un faible pour un casino situé près de Sidney, à Darling Harbourd plus exactement. Ils ont donc proposé une offre aux autorités locales pour faire l’acquisition de l’établissement. Toutefois, les responsables ont décliné la requête à l’époque sans pour autant exposer une grande explication au public. Par ailleurs, les documents confidentiels dénichés par l’équipe de The Australian ont révélé des informations compromettantes sur les vraies raisons du refus. D’abord, le dossier révèle que la police australienne à l’époque jugeait tout simplement l’offre d’achat inacceptable. En effet, l’homme d’affaires a eu déjà un établissement de paris à Atlantic City et l’organisme Imperial Bank of Commerce a jugé ce dernier comme non viable au niveau financier. L’autre raison du refus de la proposition est le soupçon d’un possible lien du personnage avec la mafia. Ces arguments ont finalement convaincu les autorités australiennes de l’époque de refuser catégoriquement la transaction le 5 mai 1987. Actuellement, le président américain dispose d’un grand nombre d’établissements de jeux aux quatre coins du monde et cet incident vient s’ajouter aux autres scandales qu’on peut entendre sur lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here