Un peu d’air pour Partouche

0
39
Partouche

Le 29 septembre 2014 nous apprendrons si le tribunal de commerce de Paris prolonge ou non le plan de sauvegarde. Partouche a besoin de souffler avec un réaménagement de la sa dette.

En perte depuis 6 ans, le groupe Partouche a vu sa cotation en bourse baissée de 21€ en 2005 à 0,74€ fin 2013 ! On peut attribuer cette baisse à une addition entre les achats du groupe et les évènements qui ont freiné l’activité comme l’interdiction de fumer, les jeux en ligne, le contrôle systématique à l’entré et enfin la baisse du pouvoir d’achat des français.

Deuxième groupe français mais néanmoins il est celui qui a dû mal à redresser la pente en se diversifiant. Barrière s’est par exemple concentré sur l’hôtellerie de luxe tandis que Joa investit dans les centres de loisirs.

La stratégie de Partouche est aujourd’hui de se séparer de certains actifs. Le groupe a par exemple vendu les casinos de Dinant, Hauteville et Knokke mais aussi l’hôtel Hilton de Lyon pour un total de 57 millions d’euros, de quoi rembourser en partie sa dette.

Nous saurons quelles sont les nouveaux objectifs de Partouche suite à sa procédure de sauvegarde qui se finit le 30 septembre, avec notamment la décision du tribunal de commerce de Paris qui doit valider le plan de sauvegarde, qui consisterait à donner à Partouche 8 années supplémentaires pour rembourser sa dette, avec également une baisse du taux d’intérêt qui sera à présent de 3,25% à la place de 3,5% actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here