L’ex-femme du Sultan du Brunei, une accro au jeu ?

0
806
Mariam Aziz Sultan Hassanal Bolkiah
Mariam Aziz et son ex-mari the Sultan de Brunei en 2000 Photo : AP

L’ex-femme du Sultan du Brunei a avoué avoir perdu plusieurs milliers d’euros en jouant dans le procès où sa propre garde du corps était accusée d’avoir volé 12 millions de livres (soit environ 14 millions d’euros) en diamants. Mariam Aziz, qui est probablement sujette à une addiction aux jeux d’argents, a accusé son employé de lui avoir voler ses bijoux puis de les revendre.

Mariam Aziz âgée de 57 ans est l’ex-femme du Sultan Hassanal Bolkiah, l’un des hommes les plus riches de la planète. Après 23 ans de mariage et quatre enfants ,ils divorcent en 2003. Son ancienne garde du corps Fatimah Lim, médaillée d’argent des Jeux du Commonwealth ,est accusée d’avoir subtilisé pour plus de 14millions d’euros en diamants puis de les avoir remplacé par des répliques bon marché. Embauchée pour entrainer Mariam Aziz au badminton, Fatimah Lim est finalement devenue sa garde du corps personnelle.

La défense de Fatimah Lim repose sur les allégations selon lesquelles Mariam Aziz est atteinte d’une addiction aux jeux de hasard et lui aurait demandé de vendre ses bijoux pour éviter d’être poursuivie par les casinos auxquelles elle devait d’énormes sommes d’argent.

Durant le procès, il a été prouvé que Mariam Aziz avait perdu plus de 600 000 euros en une seule nuit de jeu dans un des casinos à la mode de Londres. L’accusée a rejeté d’autres accusations selon lesquelles elle avait perdu plus de 3 millions d’euro en une seule soirée.

Fatimah Lim déclare avoir vendu les diamants pour payer les dettes accumulées pendant une période de 20 mois où Madame Aziz a visité des casinos dans le monde entier . Malgré toutes ses preuves, Mariam Aziz réfute toujours les accusations qui font d’elle une accro aux jeux d’argents.

L’ex-femme de l’un des hommes les plus riches du monde se rendrait régulièrement à Singapour et Londres dont le « Clermont Club » à qui elle devrait plus de 3 millions d’euros.
Selon Lim, son ancienne employé l’aurait forcé à vendre les diamants , accusation à laquelle Madame Aziz répond qu’elle n’a jamais rien demandé à personne.

Les jurés ont également appris que Mariam Aziz, ex-femme du Sultan de Brunei, avait forcé ses gardes du corps musulmanes à jouer à des jeux d’argents alors que cela va à l’encontre de leur foi.

Fatimah Lim ,quant à elle ,a nié toutes les accusations à son encontre et a assuré qu’elle ne faisait que suivre les ordres de son employeur. Parmi les bijoux en questions, on retrouve un diamant de 27 carats ainsi qu’un bracelet en diamants à plus de 3 millions d’euros.

Malgré le fait qu’elle ait dépensé 600 000 euros lors d’une seule soirée passé dans un casino, Madame Aziz affirmé qu’elle n’a pas de problème d’addictions aux jeux. Fatimah Lim, actuellement sans domicile fixe, rejette les trois chef d’accusations. L’affaire se poursuit donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here