Les casinos de Chypre ne connaissent pas la crise

0
898
Chypre

Les casinos de Chypre ont encore des beaux jours derrière eux. En effet, les casinos font un carnage dans cette petite île où l’on compte près de 31 établissements de jeux. Même si les casinos sont interdits sur le littoral sud de l’île, les cercles de jeux sont très aimés des touristes en provenance particulièrement de l’étranger. De nombreux visiteurs viennent uniquement pour visiter les lieux, d’autres joueurs jouent carrément carte sur table. Le confort de tout le monde est présent, les gens se rencontrent, discutent et échangent. Un esprit familial avec un côté luxueux montre bien la qualité du domaine des lieux.

Cependant, il semblerait que des pourparlers sur le vote d’une prochaine loi concernant la légalisation des casinos de jeux dans le sud pourrait être voté d’ici la fin de l’année 2013. Vu d’un succès resplendissant dans le Nord de l’ile, le Sud a compris que les casinos jouaient un rôle très important dans l’économie financière du pays.

Une crise économique sans précèdent touche le cœur de Chypre. Des moyens doivent être donc réalisés dans le but de couvrir la dette de l’Etat. Les stations balnéaires, les hôtels ne suffisent donc plus pour satisfaire le tourisme. Pour l’instant, rien n’est décidé. Les casinos ont uniquement à présent la crainte de se voir concurrencer envers l’un et l’autre et voir une clientèle baisser.

De plus, il sera éventuellement beaucoup plus difficile de tiret des profits alors que les taxes ne cessent que d’augmenter au fil des années. En 1960, les casinos ont été interdits sur le territoire. Les mentalités commencent à évoluer. Les choses devraient bouger prochainement. En attendant, les joueurs bien présents dans les casinos du nord de l’île sont très détendus et motivé à gagner le pactole. Un joueur, homme d’affaire de carrière que nous appellerons Alain nous a déclaré qu’il avait l’habitude de vendre des objets personnels qu’il n’utilisait pas pour jouer afin d’exercer sa passion. Selon lui, son porte monnaie lui permet de jouer plus de 10.000 dollars par jour, parfois il peut lui arriver de jouer beaucoup plus. Et pourtant, l’homme d’affaire à bien conscience des risques et veut être raisonnable sur ces mises.

Mais voilà, Alain n’a pas le droit de jouer au casino. En effet, Alain est chypriote turcs et pourtant il joue. Il trouve que le casino est un moyen de détente. Les citoyens ne sont pas autorisés à jouer depuis que Chypre est devenu un pays indépendant sous l’église orthodoxe.

Dans tous les cas, les casinos de Chypre ne connaissent donc pas la crise. Plus de 50 millions de dollars en termes de chiffre d’affaires ont été récoltés par l’Etat durant l’année 2012.

Cependant, chaque année, les taxes sont beaucoup plus importantes, et les casinos sont de plus en plus à faire face à un chiffre d’affaires sans précèdent qui n’augmente sans cesses. Les établissements de jeux ont de moins en moins de bénéfices. Il y a une baisse du chiffre d’affaires dans le temps et cela les inquiètes. Même si le sud a le projet de créer de nouveau casinos et de les légaliser, les directeurs de jeux de certains établissements sont quelques peu inquiets. Si la nouvelle loi passe comme prévu, elle pourrait nuire à certains casinos de chypres spécialement ceux qui sont implantés au haut du nord de l’île.

Mais voilà, les Chypriens aiment jouer. Pour l’instant, les casinos vivent au jour le jour afin de satisfaire au maximum la distraction des joueurs sans trop penser à l’avenir et en espérant que tout continuera comme sur des roulettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here