Les casinos d’Atlantic City enregistrent une perte à neuf chiffres au deuxième trimestre

0
10
Atlantic City

En trois mois d’inactivité, les casinos terrestres d’Atlantic City cumulent les pertes qui atteignent 112 millions de dollars au deuxième trimestre. La pandémie mondiale de Covid-19 a fortement diminué les revenus d’exploitation par rapport à l’année 2019. D’après les données fournies par la Division de l’application des jeux du New Jersey, les bénéfices dégringolent à la suite d’une longue période de fermeture.

Des pertes difficiles à compenser

Les établissements de jeu d’Atlantic City sont touchés de plein fouet par l’épidémie de Coronavirus qui sévit dans le monde entier. Afin de limiter sa propagation, le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, a imposé la fermeture des casinos d’État à la moitié du mois de mars. Depuis l’annonce du déconfinement, les casinos ont pu reprendre leurs activités le 2 juillet 2020 suivant des normes bien précises. Comme dans d’autres pays, la réouverture des salles de jeu repose sur un protocole sanitaire strict permettant de privilégier au maximum la distanciation sociale. De ce fait, les casinos implantés sur le territoire ont dû réduire la capacité d’accueil et les prestations disponibles. Dans le secteur, seul Golden Nugget Atlantic City a su rebondir grâce à sa plateforme de jeu en ligne. Néanmoins, le déficit demeure conséquent à hauteur de 69 % avec un profit de 3,1 millions de dollars au lieu des 10 millions de dollars ou plus au cours de la même période l’année dernière.

Contrairement aux casinos physiques, les jeux en ligne ont tiré leur épingle du jeu en augmentant progressivement leurs revenus. Après la réouverture des établissements, les opérateurs online dévoilaient des gains d’une valeur de 87 millions de dollars et Golden Nugget reste le leader du marché. Outre cet exploitant, d’autres acteurs se sont également démarqués notamment Caesars Interactive NJ avec 7,7 millions de dollars, soit un bond de plus de 54 % par rapport à 2019 et Resorts Digital collectant un bénéfice de 5, 7 millions de dollars.

Dans les semaines suivant la réouverture, les casinos d’Atlantic City ont recensé une présence importante de jeunes visiteurs tandis que les plus âgés ont été peu nombreux. Selon Ron Baumann, vice-président senior et directeur général de Caesars Entertainment, l’augmentation du nombre de jeunes visiteurs s’explique par l’évolution des paramètres d’accueil. Durant les premières semaines du mois de juillet, au moins 6 000 nouvelles cartes Caesars Rewards ont été activées, rapporte le responsable. La majeure partie des inscriptions a été initiée par des personnes de 29 à 39 ans. Par ailleurs, les casinos d’Atlantic City se sont préparés à la diminution des clients âgés au sein des différents sites accessibles. Il faut savoir que les seniors constituent un public vulnérable et à risque face au Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here