Légalisation des jeux de casino au Japon : manque d’enthousiasme chez les japonais

0
44
Japon

Les jeux de hasard et d’argent dans les casinos nippons sont sur le point d’être légalisés au Japon. En effet, la session parlementaire qui se déroulera en avril permettra peut-être d’entériner le projet de loi sur le marché des jeux. Si les politiques semblent avoir déjà adopté cette nouvelle législation. Du côté de l’opinion publique, ce n’est pas le cas.

Une loi qui ne fait pas l’unanimité

En légalisant les établissements de jeu, le Japon pourrait bénéficier des avantages d’un marché estimé à 40 milliards dollars. Ce qui représente 1% du Produit Intérieur Brut (PIB) national. Le parti libéral-démocrate, pourtant conservateur, a adhéré déjà à l’entérinement de la loi y afférente. Pour le public japonais, la morale ne semble pas au rendez-vous. Déjà en 2014, un sondage évaluait à 30% seulement les individus favorables à la mesure. Malgré les campagnes de Shinzô Abe, l’enthousiasme de l’opinion publique ne s’est pas amélioré. Et pourtant, cette mesure contribuerait à la venue en masse de touristes d’Asie. Bref au développement du secteur touristique, dont les recettes devraient être boostées avec l’arrivée des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Du côté des politiciens, les gouverneurs de 47 préfectures sont opposés à cette nouvelle loi. Les plus réticents sont ceux qui sont issus des collectivités rurales nippons. Le gouverneur Figaro Toshizô Ido, par exemple, avait évoqué les conséquences néfastes des casinos sur la société et les jeunes. La perspective d’avoir de l’argent sans travailler est mal perçue par ce politicien. Des risques sur la santé publique ont été aussi évoqués étant donné que des étrangers viendront en masse dans le pays. D’ailleurs, une étude du ministère de la Santé a permis de dégager que 5,36 millions de japonais étaient enclin à l’addiction aux jeux, dont celui du pachinko et des paris sportifs. Ce qui crée des inquiétudes au niveau de l’opposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here