Le Venezuela vient de valider le projet pour un futur casino dont seule la monnaie Petro sera acceptée

0
4
Venezuela

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a annoncé le lancement d’un casino terrestre qui sera installé dans l’hôtel Humbolt de Caracas. L’établissement possède une certaine particularité le démarquant de la concurrence. En effet, les transactions seront uniquement effectuées via la monnaie Petro, la cryptomonnaie qui existe dans le pays depuis 2018.

Une monnaie virtuelle qui suscite de nombreuses questions

Vendredi dernier, le président vénézuélien a confirmé l’ouverture d’un casino au sein d’un hôtel de luxe de Caracas. C’est une maison de jeu d’un nouveau genre puisque les paris seront exclusivement réalisés en Petro, une cryptomonnaie lancée par le gouvernement. En termes de fiscalité, les taxes enregistrées par le casino seront versées aux diverses institutions afin soutenir les programmes d’aide à la santé et à l’éducation. Selon les déclarations du dirigeant, le casino aura une vocation internationale puisque tous les joueurs peuvent s’y rendre à condition d’échanger leur devise contre du Petro. En ce qui concerne les offres disponibles, aucune information n’a encore été communiquée à ce sujet. Par ailleurs, la date d’inauguration n’a pas été fixée, de même pour le début des travaux. Il faudra attendre de connaître les modalités et les composantes du futur casino.

Dans le but d’obtenir plus d’indépendance face à l’ingérence américaine dans le pays, le gouvernement a décidé de promouvoir une monnaie virtuelle appelée le Petro. Celle-ci fonctionne sur la base du cours du pétrole et permet aux citoyens de s’acquitter de quelques dépenses notamment les amendes et les impôts. Sa valeur s’élève à 60 dollars environ et son utilisation fait jaser plusieurs professionnels tels que l’économiste vénézuélien, Asdrubal Oliveros. Il qualifie cette monnaie de « monstre » créé surtout dans un contexte d’hyperinflation.

Dans tous les cas, le gouvernement vénézuélien incite la population à user de cette monnaie virtuelle. Dans la foulée, il a ordonné à la compagnie pétrolière PDVSA de facturer en Petro son carburant aux entreprises actives au niveau international. En froid avec les États-Unis, le Venezuela poursuit ses efforts d’indépendance quitte à légaliser les jeux d’argent. À la fin de l’année 2011, le président de l’époque, Chavez, avait expressément interdit tous les casinos et les cercles de jeux sur le territoire. Mais ces dernières années, l’économie du pays s’est fortement dégradée suite à de graves problèmes financiers sans précédent. En vue de remonter la pente et trouver d’autres sources de financement, le président Maduro a donné son aval sur l’installation d’un casino lors d’une réunion avec ses ministres et les maires. On ne sait pas encore si le projet est en cours d’exécution ni l’opération qui va se charger de l’exploitation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here