Le Pachinko en phase de devenir un jeu international

0
101
Des joueurs de Pachinko à Tokyo
Des joueurs de Pachinko à Tokyo

Le Pachinko est un jeu qui est très connu au Japon. Les grands opérateurs japonais dans ce domaine recherchent activement à l’exporter hors des frontières du Japon. Ces derniers pensent que ce jeu aura un vrai succès hors du Japon où il connaît déjà une réussite importante. Toutefois, les investisseurs étrangers pourraient bien ne pas s’engager dans cette voie, car ce secteur est aujourd’hui investi par la mafia japonaise.

Le Pachinko : qu’est ce que c’est ?

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le pachinko est un jeu qui connaît un vrai essor auprès des joueurs japonais. Le pachinko est un jeu mêlant la machine à sous et le flipper. Il est disposé de manière verticale. Des clous sont parsemés un peu partout et les billets arrivent en prenant chacun des chemins différents. C’est un jeu très animé qui se caractérise en outre par des couleurs très chaudes. Le pachinko n’est pas destiné aux personnes qui apprécient de jouer dans une ambiance de tranquillité, car il c’est un jeu qui fait beaucoup de bruits.

Aujourd’hui, le Japon compte 15 000 salles de jeu destinées au pachinko. La totalité de ces salles japonaises recense en tout 2 millions de machines. Les Japonais y jouent régulièrement mais il peut aussi devenir une source d’addiction au jeu. Au Japon, le pachinko est devenu une industrie à part entière qui est en phase de devenir un jeu international si les investisseurs veulent bien qu’il le soit.

Pourquoi les opérateurs japonais veulent exporter le pachinko ?

De grands opérateurs ont déjà investi dans ce secteur. Parmi eux il y a les deux géants japonais Sega Sammy Holdings et Dynam Japan Holdings. Ils espèrent en outre augmenter encore plus leur revenu. Dynam a déjà émis une demande auprès du gouvernement pour obtenir une autorisation pour investir à Macao et ainsi y exporter le pachinko. Sega Sammy vise par contre le marché de la Corée du Sud. Les établissements sont déjà en phase de construction. Le groupe travaille en étroite collaboration avec Paradise Co qui est un opérateur local.

Toutefois, pour pouvoir s’exporter dans d’autres pays comme ceux de l’Europe ou encore de l’Amérique, il faudra les convaincre hardiment, car la mafia japonaise est très investie dans ce projet. Il faut dire que le secteur du jeu est en troisième place des activités qui génèrent le plus d’argent.

Les opérateurs espèrent donc que leur projet d’exporter le pachinko se fera bientôt pour qu’ils puissent atteindre d’autres marchés, au niveau international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here