Le gouvernement japonais a nié avoir de négociation avec Donald Trump

0
6
Donald Trump

Suite à des rumeurs qui ont suscité la réaction de nombreux joueurs et citoyens, qu’ils soient américains ou japonais, le gouvernement japonais les a démentis. C’est un porte-parole pour le gouvernement japonais qui a fait cette annonce.

Une fausse information basée sur une réunion en février 2017

Le président Donald Trump a fait une rencontre diplomatique avec le Premier ministre japonais en février 2017. C’est pendant cette réunion que le président américain aurait abordé le sujet sur les licences de jeux dont Trump a mis en avant la candidature d’un important donateur qui l’a soutenu pendant la campagne présidentielle. Cette information venait d’une presse à but non lucratif ProPublica. Face à cela, le gouvernement japonais a nié cette information via le porte-parole du gouvernement. Les rumeurs de ce genre ont déjà été justifiées et démenties par le Premier ministre lors d’une session du gouvernement en juillet 2017.

ProPublica n’est pas la seule presse à avoir publié ce genre d’information

De nombreuses fois, on a découvert des articles qui affirment que le président aurait avancé ce genre de négociation avec le gouvernement japonais pour que Andelson reçoive une licence d’exploitation au Japon. Le Japon a ratifié un projet de loi qui autorise les jeux de casino sur le territoire en décembre 2016. En ce moment, de nombreuses entreprises participent à la course aux licences. Le gouvernement japonais attribuera 3 licences aux établissements intéressés. L’établissement géré par Andelson est Las Vegas Sands. Cet établissement a envisagé depuis longtemps une expansion au Japon : une opportunité de s’ouvrir à une nouvelle clientèle. Ce projet d’expansion s’élève à 10 milliards de dollars. Si l’entreprise obtient sa licence, c’est sûr qu’elle lancera le projet le plus rapidement possible. Cet article est à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here