Ladbrokes Coral sanctionné par la UK Gaming Commission

0
30
Ladbrokes et Gala Coral

La UK Gaming Commission n’a pas chômé cette année. Le régulateur ne rate pas une occasion de sanctionner les institutions qui ne suivent pas les règlements. Récemment, c’est au tour de Ladbrokes Coral de subir les conséquences de ses actes avec 2,5 millions de livres sterling d’amende. La sanction a été attribuée puisque le casino virtuel n’a pas fait correctement son travail. En effet, les sites de paris d’argent ont l’obligation de protéger leur membre contre l’addiction et ils doivent pareillement vérifier la provenance des mises dans certains cas.

L’addiction est un problème réel même si le pari est virtuel. Le trouble force l’internaute à parier encore et encore sans se soucier des conséquences de ses actes. C’est pour cette raison que les casinotiers doivent prendre rapidement des mesures pour éviter que la dépendance force l’individu à commettre l’irréparable. Chez la compagnie Ladbrokes Coral, 2 membres du site ont misé une somme importante et le groupe n’a pas ouvert d’enquête sur la provenance des fonds. Le premier parieur a misé une somme de 837 545 pounds durant 14 mois. Un autre individu a fait un dépôt de 43 765 pounds en 11 mois seulement. Avec ces données, les responsables du site devaient intervenir rapidement puisque ce sont les profils types de joueurs compulsifs. De plus, Ladbrokes Coral avait l’obligation de se renseigner sur la source de ce budget de jeu substantiel. On a compris que les mises dépensées provenaient d’un délit dans les deux cas après investigations. Les deux membres ont été sanctionnés chacun de 4 et 4,5 ans d’emprisonnement.12

Ce genre d’événement est inacceptable pour la UK Gambling Commission. Si le site avait fait correctement son travail et à temps, il y a possibilité que ces personnes n’aient pas pu dépenser autant d’argent et leur peine aurait été moins longue. À noter que Ladbrokes Coral est le fruit du fusionnement entre Ladbrokes et le Groupe Coral. Ce dernier était encore sanctionné l’année dernière à cause d’une affaire d’escroquerie sur un parieur.

La UK Gambling Commission ne fait pas son travail à moitié en Grande-Bretagne puisque Ladbrokes Coral n’est pas l’unique opérateur à subir sa fureur pour 2017. Il y a eu par exemple l’affaire du groupe 888. Au fil du temps, le régulateur a déjà sanctionné Paddy Power Betfair, Betfred, Camelot, Futgalaxy et BGO. La négligence de ces sites leur a valu des sanctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here