La rumeur d’une privatisation circule pour Amaya Gaming

0
49
Amaya

David Baazov est un puissant homme d’affaires canadien. Il est le PDG du célèbre Amaya Gaming, créateur et éditeur des jeux de casino au Canada. Déjà actionnaire au sein de cette firme multinationale, il envisage encore de racheter d’autres actions. Toutefois, David Baazov n’a pas encore discuté de son projet auprès du conseil d’administration de l’Amaya Gaming.

La quête de David Baazov pour l’augmentation de ses avoirs

David Baazov avait déjà racheté trois grandes firmes, à savoir le Poker Stars, le Full Tilt et enfin le Bet Stars. Actuellement, Baazov est propriétaire majoritaire dans l’Amaya Gaming. En effet, il possède plus de 24,5 millions de dollars en possédant des actions ordinaires dans la firme. Ceci est l’équivalent de 18,6% de la totalité de toutes les actions actives de la société Amaya Gaming.

David Baazov continue sa quête. Il prévoit d’aller encore plus loin dans son influence sur la société. Il espère pouvoir augmenter ses actions et ainsi dominer sur l’ensemble de la gouvernance et du marché de la société Amaya Gaming. La finalité de ses actions serait d’aboutir à la privatisation de la grande firme multinationale Amaya Gaming.

Il s’agirait d’une occasion

Lors de la proposition de l’offre de rachat d’action, David Baazov devra discuter du prix des actions avec plusieurs investisseurs. Le prix de lancement prévu il y a de cela une semaine était de 21 dollars pour le rachat d’une action. Or quelques jours après, le prix annoncé lors de la clôture des marchés était aux alentours de 14,99 dollars. Ainsi, David Baazov aurait gagné une prime de 40% sur son rachat.

David Baazov envisage de racheter 550 000 actions de plus bien qu’il a en sa possession déjà presque 18,6% des actions de la société Amaya Gaming. Le moment serait donc opportun, car Baazov aurait racheté ses actions à un prix intéressant et défiant toute concurrence. Par ailleurs, David Baazov aura évité le prix de 37,52 dollars proposé lorsque les actions avaient généré beaucoup de flux en société.

Les obstacles à sa réalisation

Une fois que David Baazov aura conclu le rachat des actions, les investisseurs auront bénéficié de la valeur en dollars des actions vendus. Toutefois, cette action aura un effet négatif sur le traitement des affaires étrangères, surtout en Europe. Étant donné que la valeur de la monnaie américaine, autrement dit le dollar est très important, les financements seront interrompus.

Par ailleurs, le célèbre éditeur des jeux de casino canadien Amaya Gaming ne pourra pas encore se permettre de faire de fausses dépenses. Malgré sa popularité et son influence sur le marché national ainsi qu’international, la grande firme multinationale a également déjà été dans le besoin. Autrement dit, la société a encore des dettes à honorer.

Par ailleurs, l’étude de cette possibilité de rachat par David Baazov n’a pas encore été approuvée par le conseil d’administration de l’Amaya Gaming. Toutefois, ils devront faire leurs propres analyses et donner des suggestions sur la requête de David Baazov. Ils pourront également envisager la mise en place d’un conseil exceptionnel avec des administrateurs indépendants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here