La réouverture des casinos se fait attendre dans l’État du Massachusetts

0
6
Etats Unis

Alors que dans tous les États-Unis les activités reprennent lentement avec la levée progressive des mesures de confinement, les casinos du Massachusetts attendent encore une date fixe de réouverture. L’hypothèse optimiste place la reprise au 29 juin. Il faut en effet que la commission des jeux adopte un protocole de réouverture, et que les 3 casinos de l’État puissent l’implémenter avant l’ouverture. Des discussions ont lieu avec les opérateurs, mais le processus est complexe. Le bureau du Gouverneur ainsi que les administrations de la santé sont impliqués.

Les joueurs du Massachusetts devront encore attendre

Après 3 mois de fermeture, les casinos américains rouvrent progressivement. Seulement, les joueurs de l’État du Massachusetts, contrairement à ceux de la plupart des États américains, devront encore attendre. C’est en effet le 15 mars qu’ils avaient été tous fermés dans le cadre des mesures destinées à freiner la propagation du nouveau coronavirus.

La commission des jeux du Massachusetts n’a pas encore statué de façon claire et définitive sur les mesures à mettre en œuvre par les casinos pour assurer une sécurité sanitaire optimale aux visiteurs. Pourtant, dans l’État voisin du Connecticut, les casinos Foxwoods Resort Casino et Mohegan Sun ont repris leurs activités depuis le début du mois.

Les mesures sanitaires sur la table des discussions relatives à la réouverture

Afin d’avancer sur l’élaboration du protocole sanitaire adéquat et de discuter les autres questions liées à la réouverture, la commission des jeux du Massachusetts a organisé une rencontre avec les divers opérateurs. L’État compte 3 casinos : MGM Springfield, Encore Boston Harbor, et Plainridge Park. À l’issue de cette réunion qui a eu lieu le 11 juin, la date du 29 juin est annoncée comme date potentielle de réouverture, dans le meilleur des scénarios. Les casinos signalent qu’ils auraient besoin de 2 semaines au moins pour pouvoir complètement implémenter le protocole que proposerait la commission, quel qu’il soit.

Les discussions ont porté sur les différentes mesures sanitaires à appliquer et la capacité des casinos à déployer de façon efficace. Les membres de la commission sont tombés d’accord sur la mise en place de barrière Plexiglas pour les jeux de blackjack et assimilés. Pour le poker, le craps ou la roulette, les discussions restent ouvertes quant aux mesures sanitaires à appliquer. Les discussions conduites par Karen Wells, directrice exécutive par intérim de la commission, ont permis d’adopter au consensus l’installation de gel nettoyant à l’entrée de tous les casinos. En ce qui concerne la distanciation, la commission réserve encore son avis, dans l’attente de plus de précisions de la part de l’État.

Brian GullBrants, président du Encore Boston Harbor, indique que son établissement a déjà commencé à établir des mesures de sécurité sanitaires liées à la limitation de la propagation du COVID-19. Le principe des barrières de Plexiglas pour les jeux de tables est adopté tout comme au MGM Springfield, mais avec des nuances dans l’implémentation.  La réduction du nombre de machines à sous entre aussi dans le protocole de réouverture des casinos. Avec l’incertitude qui plane encore sur le protocole sanitaire final, l’on pourra avoir une ou deux machines inactives entre chaque machine active.  Dans le scénario le plus exigeant, le nombre de machines pourrait passer de 2 804 à 935 au Encore Boston Harbor, et de 1 768 à 589 machines pour le MGM Springfield. Pour le Plainridge, l’on pourrait passer de 1 320 à 440 machines.

Les casinos devront présenter leurs plans de réouverture bien avant la reprise des activités

Pour gérer le déconfinement, l’État du Massachusetts a décomposé le processus en plusieurs phases. Chacune d’entre elles devrait durer environ deux semaines. La phase 2 a démarré le 8 juin, et ce n’est qu’à la phase 3 que les casinos pourraient reprendre effectivement leurs activités.

Pour être autorisés à ouvrir de nouveau leurs établissements, les casinotiers devront présenter des protocoles sanitaires de réouverture conformes aux recommandations de l’État. Ces protocoles devront présenter les mesures prises pour être en conformité avec les recommandations règlementaires du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le département de la santé du Massachusetts, les ordonnances du Gouverneur (Charlie Baker), et les règles que la Commission va adopter à la fin de son processus de consultation. Il s’agit donc d’un processus complexe qui fait intervenir plusieurs administrations. Chaque casino devra présenter son plan de réouverture au moins une semaine avant la date prévue pour le début de son implémentation. Autrement, la réouverture pourrait être repoussée.

La commission des jeux du Massachusetts est donc bien consciente des enjeux. Elle tient à conduire l’activité de son secteur de compétence dans le strict respect de la loi, et après avoir bien compris les différentes mesures barrières. Pour Enrique Zuniga, membre de la commission, l’objectif n’est pas d’atteindre un risque zéro ; il s’agit de réduire le risque au maximum par un éventail de mesures dont il faut évaluer l’efficacité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here