Les jeux et leurs gains, à l’apogée devant Paris

0
40
Casino à Paris

Peut-être que la ville de Paris ne bravera plus uniquement la « Tour Eiffel » comme marque mondiale et qu’à sa position de capitale d’un grand pays s’ajoutera celle du meilleur endroit des jeux et des divertissements pour toute l’Europe.

Un projet à grande ambition

Dans quelques années, Paris aura à sa porte un grand centre de divertissement où les gens pourront savourer les excitations des jeux et s’exalter devant l’acquisition de leurs gains. Elle portera aussi sûrement, dans sa renommée, le privilège d’une ville où l’on a à côté un grand centre de jeux qui défie ceux de Las Vegas, avec le projet des élus du Val d’Europe qu’ils comptent réaliser dans quelques années.

Selon les propres termes du Président de Val d’Europe agglomération, ils envisagent de transformer leur localité en un lieu d’attractions des jeux, et ce, dans toute l’Europe. Ainsi, cinq casinos seront construits avec un centre de congrès, un campus, une arena avec sport et un hôpital.

Tant sur le plan matériel qu’humain, le projet est vraiment immense avec un énorme flux financier. La recette fiscale est estimée à plusieurs centaines de millions d’Euros et cinq mille nouveaux emplois seront créés. D’autre part, des milliers de touristes sont prévus pour y passer.

Afin de réaliser leur projet dont l’exécution pourrait durer pendant deux ans, les élus du Val d’Europe comptent s’appuyer de l’aide de ses partenaires habituels comme Disney, l’Etablissement Public d’Aménagement et l’Etat. Le début d’exploitation pourra alors commencer en 2022 si des obstacles, tels que la loi qui interdit la construction d’un casino à moins de 100 kilomètre de Paris, ne viendront pas s’y opposer, attendu que la construction envisagée n’est qu’à quelques dizaines de kilomètres de Paris.

Un futur casino à Fontainebleau ?

En France, l’exploitation des casinos est réservée aux stations balnéaires, thermales et climatiques, ainsi qu’aux villes touristiques de plus de 500 000 habitants disposant d’un centre dramatique national ou d’une scène financée pour plus de 40 % par la ville ou, le cas échéant, avec d’autres collectivités territoriales.

La particularité du projet ne brille pas seulement dans ses éléments constitutifs qui sont faramineux mais aussi à travers sa situation géographique et les caractéristiques propres à Seine sur Marne où les Casinos seront construits.

En effet, l’endroit n’est ni une station balnéaire ni un centre thermal comme le sont les emplacements habituels de casinos en France. Mais selon, les déclarations de Monsieur Arnaud de Belenet, président de Val d’Europe agglomération, la construction d’un Casino en Seine-et-Marne, particulièrement dans la ville de Fontainebleu qui attire déjà beaucoup de touristes, est même perçue comme une bonne initiative.

Le caractère exceptionnel du projet est aussi le fait qu’il sera fait à quelque dizaine de kilomètres seulement de la capitale française. Ce qui le met à contre vent d’une loi centenaire qui interdit la construction d’un Casino à moins de cent kilomètres de Paris. Mais là, le projet pourrait faire apparaitre encore une fois ses dons d’accumuler les exceptions si une dérogation, comme dans le cas de Lyon et de Bordeaux, serait obtenue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here