La jeune génération est moins attirée par les jeux d’argent

0
34
Jeux Argent

Une étude réalisée par la Commission des jeux de Grande-Bretagne (UK Gambling Commission) concernant l’usage des jeux d’argent chez les jeux de 18 à 24 ans a conclu que la génération Y joue moins.

L’année dernière, une enquête similaire avait indiqué une baisse de la pratique des jeux d’argent et de hasard chez les jeunes. Cela fait donc deux années consécutives qu’il y a un recul de l’amour des jeux au niveau des joueurs entre 18 à 24 ans. En effet, les statistiques mentionnent une baisse de 7% sur l’exercice 2015-2016 par rapport à celui de 2013-2014. Pour l’exercice 2013-2014, le quota de joueurs en ligne pour la tranche d’âge 18 à 24 ans était de 17% contre 10% pour l’exercice suivant selon un sondage de la société Populus effectué entre janvier à juin 2016.

Cette donnée est contraire à tendance actuelle dans le marché des jeux d’argent en Europe. En effet, on a constaté une croissance dans le secteur depuis plusieurs années. Ainsi, les 17 milliards de dollars dépensés durant l’année 2015 proviennent des joueurs de la Grande Bretagne. Cette augmentation s’explique notamment par le développement des jeux d’argent sur mobile. Aujourd’hui, ces derniers représentent 29% des parts de marché.

Si le pourcentage de jeunes joueurs entre 18-24 ans est en baisse, celui des seniors est en hausse de 1%. Le nombre de joueurs entre 25 et 54 ans, par exemple ont augmenté de 12 à 14%. Cette croissance est de 10 à 16% pour les joueurs entre 45 et 54 ans. Au niveau de deux sexes, il y a eu aussi une augmentation du nombre de joueurs. Chez les hommes, cette croissance est de 3% et de 2% chez les femmes.

Enfin, l’enquête a permis de savoir que 60% des personnes enquêtées estiment que les opérateurs ont besoin d’apporter des améliorations au niveau du ciblage des jeunes générations. Les 40% restants considèrent qu’il est préférable pour les investisseurs de continuer à attirer les seniors, qui sont plus riches que la jeune génération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here