France : les jeux de hasard ont la cote

0
12
Casino en France

En France, la FDJ s’impose dans le secteur des jeux d’argent avec un chiffre d’affaires de 43 %. Quant aux paris hippiques, les pertes se creusent en enregistrant deux fois moins de mises ces dernières années. Du côté des casinos terrestres et virtuels, les machines à sous représentent l’une des formules les plus lucratives en cumulant près de 2 milliards d’euros.

Des options de divertissement en pleine concurrence

Dans le monde des jeux de hasard, les consommateurs se passionnent généralement pour les paris en ligne qui procurent davantage de disponibilités. Le PMU demeure la principale activité qui n’arrive pourtant pas à combler son retard alors qu’en 2017 il semblait rebondir grâce à des offres promotionnelles intéressantes. Selon le constat, le secteur affichait une petite hausse de 2 % avec l’apparition de nouveaux hippodromes parisiens comme celui de Longchamp.

Néanmoins, les machines à sous concurrencent de plein fouet les courses hippiques en rapportant des milliards d’euros aux exploitants. Il faut savoir que les bandits manchots attirent des milliers de visiteurs dans les 200 casinos existants de France. Que ce soit sur le Net ou dans un établissement de jeu, la machine à sous reste une attraction incontournable et très appréciée des passionnés de jeu de casino. La plupart des casinos proposent à leur clientèle un parc de jeux complet avec des équipements neufs et modernes. Parmi eux, le Lac du Der à Giffaumont dans la Marne avec la plus grande machine à sous d’Europe.

Outre les machines à sous, le poker séduit une multitude d’amateurs avec l’organisation de tournoi par les différents clubs de France. Dans l’univers des jeux de cartes, les parties effectuées dans les casinos terrestres demeurent importantes que celles jouées sur les diverses plateformes. En clair, le poker en ligne constitue encore une pratique confidentielle avec 2 % de participants. Par ailleurs, le pourcentage de joueurs ayant une autorisation en France s’avère encore faible d’où une difficulté de rendre l’activité rentable. Contrairement à la Française des jeux qui affiche un taux de redistribution de 66 %, de quoi séduire encore les parieurs et curieux qui veulent tenter leur chance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here