Entre les casinos en ligne et les paris sportifs, la publicité fait mouche en Belgique

0
28
Belgique

L’engouement des nouvelles technologies permet aux jeux de hasard et paris en live de s’accroître dans le monde du sport et des affaires. En effet, les publicités ne tarissent pas d’éloges sur le secteur et envahissent nos écrans mobiles et de télévision.

Un essor sans précédent

La promotion pour les jeux d’argent et de hasard suscite l’attention des consommateurs ainsi que de grands clubs sportifs. Dans l’univers des paris, le foot reste prioritaire en sollicitant le service d’un casino en ligne en tant que sponsor principal. Cela concerne exclusivement un quart des équipes de première division, soit au moins 14 sur les 16 existants. D’après un rapport de la Cellule générale de Politique en matière de Drogue publiée en 2016, les différents opérateurs choisissent une stratégie de communication assez agressive conduisant évidemment à une croissance exponentielle du marché des jeux de hasard. D’un autre côté, de nombreux chercheurs et intellectuels comme Johan Albrecht parlent « d’exploitation des plus démunie ». La raison ? L’ascension des campagnes publicitaires qui demeure omniprésente dans la société. Selon une enquête approfondie, les personnes susceptibles de jouer leur argent se composent des plus vulnérables telles que les jeunes, les pauvres ou encore les bénéficiaires de la CPAS.

Une autorégulation loin de convaincre

Brieuc Van Damme, le dirigeant du nouveau bureau du conseil en politique et du cofondateur du Groupe du vendredi, affirme que la régulation des jeux de hasard doit se focaliser sur une philosophie de canalisation. Ce qui signifie que le marché légal ayant les certifications nécessaires devra lutter contre le marché illégal. Il ajoute également que la solution consiste à interdire l’ensemble des publicités concernant les jeux de casino, les bonus et les bons plans promotionnels pouvant séduire n’importe quel joueur. Ces offres induisent en erreur les utilisateurs puisque la majeure partie des acteurs ne respectent pas les normes imposées et proposent des prestations parfois trompeuses. En conclusion, les autorités compétentes misent sur un investissement non prometteur en adhérant aux méthodes employées par les opérateurs du secteur et l’autorégulation des jeux concernés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here