Draftking et FanDuel envisagent une fusion après une année de conflits juridiques

0
29
Fanduel Draftking

La situation se corse pour Draftking et FanDuel car les conflits juridiques les ont particulièrement affectés surtout au niveau des chiffres. Il faut rappeler qu’il s’agit des deux plus grands opérateurs de sports fantasy journaliers. Une discussion entre les deux parties a été lancée sur une possibilité de fusion. Aussi bien l’un que l’autre, ils voient en ce projet une solution aux problèmes financiers dont ils font face. Mais les inquiétudes autour se font ressentir.

Une fusion qui n’est pas de l’avis de tous

Certes cette fusion peut être une résolution importante pour les deux opérateurs, il leur faudra compter avec ceux qui sont plus sceptiques quant à la réalisation de ce projet. Les observateurs voient certains problèmes planer sur cette fusion. En effet, il faudra régler la question des rôles, mais aussi à la nomination du PDG qui sera à la tête du géant qui sera créé. Il faut dire que Draftkings et FanDuel ont été durant des années des concurrents et rivaux et la décision de qui sera le boss pourra être difficile à prendre.

Mais les problèmes ne proviennent pas uniquement de l’intérieur. En effet, les autorités de règlementation de la concurrence ainsi que les agences anti-trust américaines se préparent déjà à suivre de près la société qui sera créée suite à cette fusion. Cette surveillance sera d’autant plus accentuée, car il s’agit ici de deux géants qui détiennent le monopole des sports fantasy journaliers qui sont accessibles à tous les joueurs peu importe où ils se trouvent. Mais cette fusion semble être un chemin incontournable pour les deux opérateurs à cause des dettes qui deviennent de plus en plus importantes.

Les deux firmes frappées par des amendes colossales

À cette situation déjà critique vient s’ajouter aussi le paiement d’amendes colossales. Le montant s’élève à 12 $ millions. Chacun aura à sa charge 6 $ millions. La totalité devra être versée auprès du bureau du procureur général de New York. D’après l’enquête qui a été effectuée, les deux opérateurs ont été accusés d’avoir trompé les joueurs. L’élément d’accusation a été les côtes de gains et les mises correspondantes. Pourtant, la majorité d’entre eux encaisseraient des pertes, plus le temps avançait.

Toujours selon cette enquête, il y a eu une lacune au niveau des informations qui ont été transmises sur les avantages des professionnels face aux amateurs. Effectivement, les premiers se servent de nombreux outils. Ils utilisent en outre des programmes informatiques totalement automatiques, des statistiques ainsi que des stratégies bien rodées et des algorithmes.  Le procureur a eu son mot à dire et se réjouit de cette décision. Il a notamment souligné que les sociétés ne devront tromper les New-yorkais qui sont très vigilants quand il est question de profits. FanDuel et Draftkings devront désormais adopter la transparence.

Ils sont tenus de s’abstenir de faire de fausses déclarations à tous ses clients. Toujours selon le procureur, cet accord assorti d’amendes est une garantie que les deux parties devront être conformes à la loi et adopteront une attitude plus honnête. FanDuel a affirmé par le biais de son porte-parole que les négociations n’ont pas été faciles, mais l’opérateur se réjouit qu’une entente ait été trouvée, car il est en pleine période où les activités battent leur plein. Mais avec les problèmes financiers et cette affaire en plus des dettes, les temps sont durs pour les deux compagnies. Du côté FanDuel, les répercussions se sont fait ressentir assez vite avec le licenciement de 60 de ses employés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here