Un casino resort à Madrid : le gouvernement refuse

0
28
Cordish Madrid

Un investissement à 2,2 $ milliards, c’est la somme qui a été prévue par la société américaine The Cordish pour la construction d’un casino resort à Madrid. Cette annonce, elle l’avait faite à la fin de l’année 2016. Mais il semble que le projet ait déjà pris fin avant même qu’il n’ait été concrétisé, car le gouvernement de Madrid en a décidé autrement. D’après celui-ci c’est un projet avec des risques trop importants et qu’à long terme il ne pourra pas survivre.

Des conditions qui ne sont pas au goût du gouvernement

Le gouvernement de Madrid ne semble pas enthousiasmé par le projet de The Cordish. Cette société est spécialisée dans les casinos live. Il possède déjà des établissements aux États-Unis. Il est en outre le propriétaire de Maryland Live qui connaît un succès actuellement. Le projet d’un casino resort à Madrid a été lancé par la firme en décembre 2016. Il avait pour ambition de faire construire un complexe qui s’étendrait sur 134 hectares. Ce serait pour celle-ci un premier investissement réussi hors des États-Unis.

Après des négociations, The Cordish a finalement vu son projet être rejeté par le gouvernement. Le ministre de l’économie Engracia Hidalgo a tenu à dire que ce projet a nécessité une étude réellement profonde et a été sérieusement revue. Au final, le résultat menait vers des doutes notamment sur sa viabilité. Il parle en outre d’une charge trop lourde pour la ville. En effet, si le casino resort avait été accepté, il aurait fallu un investissement de 340 € millions pour réaliser des travaux d’aménagements urbains afin que la ville puisse l’accueillir. Cela concerne en outre les routes et les chemins de fers.

Un refus, mais l’espoir persiste pour The Cordish

Pour The Cordish, son projet actuel n’a pas les conditions requises pour voir le jour à Madrid. Il ne convient pas aux attentes du gouvernement. Cela ne signifie pas pour autant que tout est perdu. Le gouvernement a laissé entrevoir dans ses propos que la société pouvait encore revoir et rectifier son projet pour qu’il puisse être en accord avec les exigences de Madrid. Pour la société américaine, le gouvernement n’a pas cerné ses ambitions. Pour elle, faire une telle dépense pour l’aménagement urbain n’est pas du tout nécessaire que le casino puisse bien s’implanter.

La société a souligné qu’il n’a jamais été question de faire autant de dépense. Elle soutient aussi ses arguments en affirmant que la création de ce casino resort permettrait de générer de l’emploi. En effet, il a tenu à dire que ce serait 57 000 emplois de plus que ce soit en direct ou en indirect. C’est un projet qui aurait dynamisé l’économie madrilène. Pour l’heure donc, et malgré tous ces arguments solides, The Cordish devra revoir son projet pour s’adapter à la demande. Enfin, si le projet se concrétise les travaux devraient commencer dès 2018. Mais aucune décision n’a été encore communiquée par la société. Les deux parties campent sur leur position respective, car le gouvernement ne compte pas céder.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here