Casino JOA d’Arzon: fréquentation en hausse depuis le mois de juin

0
36
Casino Joa d'Arzon

En ce moment, les parieurs ont tendance à se tourner vers les casinos virtuels. En effet, les établissements de jeu virtuels disposent de lourds atouts pour convaincre les jeunes et adultes de s’enregistrer chez eux. D’abord, ils proposent des divertissements accessibles à tout instant et n’importe où. Une ludothèque en ligne est composée de logiciels qui fonctionnent avec ordinateur, mais aussi avec les mobiles et tablettes. Ensuite, les promotions et les offres sont multiples en ligne. Cela commence par les traditionnels bonus de bienvenue qui attendent les nouveaux membres. Enfin, c’est seulement sur Internet qu’il est possible d’activer un divertissement sans payer un sou avec le mode démo.

Une belle saison

Toutefois, malgré ces arguments imparables, les casinos physiques ne désemplissent pas pour autant. Les établissements de jeux de paris d’argent continuent de prospérer et d’avoir une santé financière relativement correcte, voire bonne, comme c’est le cas du Casino JOA d’Arzon. Récemment, un nouveau casino vient s’aligner à son côté et malgré cette concurrence ce dernier ne lui fait pas d’ombre jusqu’à maintenant. Le directeur du casino JOA Olivier Bourrée n’a pas caché sa satisfaction pour les recettes obtenues lors de cette saison estivale 2017.

Selon lui, son établissement a connu une grande difficulté entre le mois de novembre à mai. Les parieurs ont déserté l’endroit entre ces périodes, mais les choses ont vite changé durant les vacances. C’est depuis le mois de juin que les affaires reprennent de plus belle avec une hausse de la fréquentation des salles de jeu. Olivier Bourrée explique que l’arrivée d’un second établissement le 12 juillet n’a pas eu beaucoup d’impact négatif sur la rentrée d’argent du groupe. Toutefois, le responsable reste tout de même prudent puisque la hausse de la fréquentation provient surtout de l’arrivée des vacanciers.

Projets d’avenir

En ce moment, le casino contient 30 employés pour faire tourner la boîte. Néanmoins, le directeur a voulu augmenter ses effectifs pour s’occuper des visiteurs durant cette saison. Il est encore en quête d’un caissier ou d’une caissière jusqu’à maintenant pour étoffer son équipe. Pour ce mois de novembre, le groupe projette un réaménagement du restaurant. Une idée de mise en place de nouveaux divertissements dans la salle, surtout de machines à sous.

Il est toujours satisfaisant de voir un casino physique prospérer et évoluer comme cela malgré la présence des casinotiers virtuels. On peut dire que l’ambiance dans les casinos terrestres restera unique et incomparable aux autres lieux et il est toujours agréable de retrouver ces endroits de temps à autre pour passer de belles soirées par exemple.

On espère pour les fans de jeux réels que la situation ne changera pas de si tôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here