Casino de Pornichet : le succès toujours au rendez-vous

0
136
Casino de Pornichet
Le casino de Pornichet

Le casino de Pornichet est un des établissements qui appartient au groupe Partouche. Aujourd’hui le directeur, Pierre-Emmanuel Margana, est fier de son casino qui connaît le succès malgré la crise et la concurrence des jeux en ligne. Il détient actuellement une part assez importante du marché en Loire Atlantique. Pour maintenir ses activités, l’équipe a adopté une bonne stratégie et mise désormais sur la diversité. Le directeur veut que le jeu reste une partie de plaisir.

Une part de marché en hausse

Pierre-Emmanuel Margana est fier de le dire, le casino de Pornichet a vu sa part de marché augmentée. Mais en tant que grand professionnel du secteur, il reste modeste dans ses propos. D’après les prévisions, il avait pensé que cette année ne serait pas du tout facile, mais au final l’établissement s’en est bien sorti. L’équipe a notamment procédé à une analyse des parts de marché et au final les chiffres sont très encourageants.

Il faut dire qu’il y a de cela deux ans, dans la Loire-Atlantique, sa part de marché était de 33 %, cette fois-ci il a enregistré une hausse. La part est passée de 33 % à 36 %. La hausse se chiffre à 3 %. Le directeur est satisfait de ce résultat. C’est l’aboutissement de nombreux efforts et surtout d’une très bonne stratégie qui a porté ses fruits.

La clé du succès du casino de Pornichet

Pour le directeur du casino de Pornichet, son établissement n’est plus réservé comme il y a cent ans à une classe sociale bien précise. Il a misé sur un casino qui offre de la convivialité et populaire, qui ouvre ses portes à tous ceux qui veulent bien se divertir. Actuellement, ce ne sont plus les habitants de Saint-Nazaire qui constituent ses principaux clients, mais cela s’est étendu vers la Baule, Pontchâteau et la Guérande.

Pour le directeur, le succès ne passe plus par les jeux, car les clients ont tendance à se lasser assez vite. Il étudie chaque besoin que ce soit des jeunes, des adultes et d’autres catégories qui fréquentent l’établissement. Le client jeune est l’exemple même. Pierre-Emmanuel Margana a souligné que dans son casino, les jeunes ne veulent pas de machines électroniques, mais de la bonne vieille machine à sous, pour se détacher de la technologie qu’il vit déjà au quotidien.

Voilà pourquoi, une dizaine de ce type de machines s’y trouvent encore. Sa stratégie a permis aussi de faire de ce lieu un lieu de rencontre pour se divertir et non pour gagner des milliers d’euros, souligne-t-il. Il veut que le jeu demeure un plaisir. Il se sert aussi de plus en plus des animations pour attirer la clientèle. Le casino organise assez souvent des fêtes notamment chaque été, il y a le concert de blues. Il n’hésite pas à miser sur différents thèmes du sexy au populaire.

Le prochain rendez-vous sera le 8 août sur la plage pour la soirée blues et le casino a le soutien du maire qui en est très fan également. C’est le sixième rendez-vous pour cette année. Le directeur promet d’apporter une vraie ambiance. Pour terminer la soirée, les clients pourront profiter d’un grand feu d’artifice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here