Le casino 2000 de Mondorf-les-Bains résiste malgré la rude concurrence des jeux en lignes

0
114
Casino 2000 de Mondorf les Bains

Avec l’émergence des sites de casinos en ligne, qui augmentent de jour en jour, les casinos terrestres doivent trouver de nouvelles stratégies pour attirer la clientèle. Pour le casino 2000 de Mondorf-les-Bains, il s’agit de se tourner un peu plus vers les animations et la restauration. L’établissement résiste assez bien à la montée des casinos en ligne qui accaparent de plus en plus, une grande part du marché. Il faut dire que de plus en plus de joueurs dépensent des fortunes sur ces plateformes et les casinos physiques doivent trouver de quoi faire la différence.

Varier ses offres : la clé de sa réussite

Il faut dire que le marché des jeux de casino n’est plus ce qu’il était il y a une dizaine d’années, quand les casinos en ligne n’avaient pas encore pris autant d’envergure. Aujourd’hui, les casinos terrestres doivent faire face à cette nouvelle concurrence. Pour le casino 2000 de Mondorf-les-Bains, la résistance doit passer par la diversification. Le jeu, à lui seul, ne peut plus permettre de faire fonctionner un établissement. Cependant, d’après Guido Berghmans le directeur général, leurs offres de jeux séduisent encore, mais cela n’a pas empêché que le casino subisse les conséquences de cette mutation du marché.

Les machines ont fait plusieurs heureux avec un jackpot de 800 000 € redistribués en 2016. Ce qui est en hausse par rapport à 2015. Mais le directeur reste inquiet sur la situation. Il a affirmé que les dépenses en jeux chaque sont de 25 à 30 millions d’euros sur ces casinos en ligne, et cela uniquement pour les Luxembourgeois. Il estime que dans peu de temps, les petits casinos ne pourront plus résister. Pour lui, même si les produits des jeux constituent une part assez importante du chiffre d’affaires, la croissance du casino 2000 a été élevée grâce à l’événementiel et à la restauration.

Pour arriver à ses fins, l’établissement a réalisé des investissements conséquents surtout en ce qui concerne les équipements dans la restauration et l’hôtellerie. C’est le cas pour l’espace dédié aux spectacles, appelés Le Chapito. Il peut désormais accueillir de grands événements. Les efforts ont porté ses fruits. Pour preuve, il y a plus de 182 animations tout genre confondu. La salle a pu recevoir 94 000 spectateurs. Pourtant, l’équipe a prévu d’en accueillir que la moitié.

Une amélioration des jeux

Les animations ont aussi permis d’améliorer les jeux. En effet, les visiteurs passent pour un repas ou un spectacle et finissent souvent sur les jeux. Le directeur a soutenu que les animations génèrent du chiffre d’affaires, mais permettent aussi d’apporter plus de stabilité dans recettes des jeux. Il a rajouté que c’est qui leur permet d’avoir un chiffre plus stable par rapport aux autres établissements. Guido Berghmans a révélé que pour inciter les clients à faire un déplacement de plus de 20 km, il faut un argument solide. C’est là que les événements jouent un rôle important.

Le directeur prévoit aussi d’améliorer son offre de jeu, car il y a une mutation constante. À part la fidélisation des clients habitués, il veut également capter l’attention des jeunes qui sont intéressés par la digitalisation. Actuellement, des machines de ce genre sont en plein essai à Las Vegas, et le casino suit de très près ce qu’il en sera, car l’avenir des casinos pourrait bien passer par cette voie, toujours selon les propos du directeur. L’ouverture d’une table de poker est en pleine préparation pour le casino qui vient d’obtenir une autorisation du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here