Aux États-Unis, un expert surentraîné pour détecter les accros aux jeux dans les casinos

0
920
Etats Unis

Aux États-Unis la commission des jeux dont les lois pour chaque État est différente a nommé à la tête du projet un spécialiste du jeu dont sa capacité est d’empêcher les victimes qui se sont engouffrées dans la pathologie du poker, des machines à sous ou de la loterie à y sortir très rapidement. Cet homme officiellement accrédité à un poste de haut niveau à la tête de l’État aura pour objectif d’aider le ministère de la Santé sur la prévention des comportements dits anormaux que pourraient éventuellement présenter certains futurs patients, avant même qu’ils prennent pour la première fois la décision de jouer.

Mark Vander Linden, directeur exécutif travaillant actuellement au Bureau des problèmes du comportement du jeu et de la prévention au ministère de l’Iowa a été embauché comme premier directeur de la recherche et du jeu compulsif au conseil du Massachusetts.

Vander Linden est également président du Conseil de l’Association des administrateurs au département « du problème des comportements du jeu », et membre administratif du centre national pour le jeu responsable.

Marlene Warner, directeur exécutif du Conseil Massachusetts sur le jeu compulsif, a approuvé avec enthousiasme le nouveau poste de Mark Vander Linden.
« Très peu de personnes sont des experts sur les questions liées à la prévention, le traitement, la réglementation et de la recherche concernant le jeu compulsif« , a déclaré Warner, dans un communiqué, en ajoutant sur Vander Linden. « […] C’est un véritable besoin d’embaucher une personne aussi intelligente et diplômée pour ce type de poste. Mark permettra d’étudier les comportements de certains adultes qui n’ont jamais joué aux jeux, tout en décelant si une personne a le tempérament d’y en devenir accros. »

Vander Linden est titulaire d’une maîtrise en assistance sociale à l’Université de Californie. Il détient également une licence dans le social à l’Université de l’Iowa.

À l’heure actuelle, beaucoup d’Américains pensent que la désignation de Mark Vander Linden est une aberration. « […] Ce projet de prévention va coûter encore des millions de dollars à l’État américain […] » a déclaré un internaute.

Le même internaute a ajouté « […] Autant arrêter tout simplement le jeu pour éviter toute addiction. Au moins, personne ne deviendra accro […] »
Aux États-Unis, lors d’une enquête faite il y a plusieurs mois, il semblerait que 5% de la population admet avoir un problème d’addiction au jeu d’argent.

D’après les statistiques et plusieurs milliers de témoignages, 12% des joueurs pathologiques admettent avoir demandé de l’aide à des associations afin de les aider à se sortir du jeu.

Les États-Unis ont d’ailleurs mis en place depuis plusieurs années un questionnaire des joueurs anonymes appelés : (GA-20). Ce questionnaire est un outil d’auto-évaluation qui est composé de 20 questions afin de dénoter des comportements anormaux que pourraient avoir certains joueurs. Vander Linder occupera donc un poste de superviseur et étudiera également le comportement des professionnels de jeux contre l’addiction sur les produits chimiques que peuvent prendre chez certains dans le but de rester concentrer par exemple sur une table de jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here