Asie : Interpol présente un bilan sur la répression des paris illicites

0
20
Asie

Avec près de 14 000 descentes de police qui ont été menées dans des maisons de jeux clandestines en Asie et plusieurs centaines de personnes qui ont été interpellées durant la Coupe du monde de football FIFA 2018, on peut dire qu’Interpol n’a pas eu le temps de souffler durant le Mondial de cette année. C’est avec la publication d’un communiqué de presse de ce vendredi, Interpol en fait une annonce au grand public.

Une mission menée à bien en Asie pour l’Interpol

L’opération qu’ils ont menée a été baptisée SOGA VII (une abréviation de jeu de football). Coordonnée par la Direction de la criminalité organisée et émergente d’Interpol, l’opération visait les réseaux criminels organisés derrière les jeux illégaux dans la région indique l’organisation de coopération policière basée à Lyon. Elle a abouti à 14 900 poursuites en Chine, comprenant les villes de Macao, Hong Kong ; en Thaïlande et à Singapour pour arriver à une somme totale estimée à environ 1,6 milliard de dollars. Rien qu’à Hong Kong, 242 personnes ont été arrêtées ; à Macao, 16, dont le chef présumé, ont été arrêtées dans les deux juridictions à la suite d’opérations menées dans des immeubles résidentiels et des casinos, permettant à la police de saisir des véhicules, de l’argent, des livres comptables et autres.

En date du 22 juin jusqu’au 16 juillet, plus de 1,7 million de dollars ont été saisis ainsi qu’un millier d’ordinateurs et de téléphones portables toujours en cours d’observation pour les suites de l’enquête. L’organisation internationale de police criminelle a fait savoir que les informations supplémentaires concernant les arrestations et les poursuites seront mises à la disposition de toutes les autorités policières des pays concernés au fur et à mesure du déroulement des enquêtes.

Quelques paroles de Paul Stanfield, directeur de la division des crimes organisés

« Le jeu illégal générait d’énormes profits pour les réseaux criminels organisés qui sont souvent liés à d’autres crimes graves (…) De telles plateformes en ligne ont apporté une dimension internationale au phénomène et sont souvent localisées dans les juridictions avec peu de réglementations sur les paris sportifs, présentant des défis supplémentaires pour la police. Une réponse internationale coordonnée est nécessaire pour s’attaquer à ce type de criminalité, en particulier lorsqu’elle passe par des opérations de paris illégaux sur Internet ».

Les critiques du public

Étant donné que le crime n’a pas été étouffé, tué dans l’œuf, la population et les citoyens trouvent qu’Interpol n’a pas réellement été effectif concernant le crime organisé des paris illégaux présents sur le marché noir. Les paris sur le foot sont d’autant plus, les plus massifs et les plus productifs ce qu’il faut savoir alors est qu’il est presque impossible de totalement démanteler le réseau.

Actuellement, environ plus de 30 000 personnes ont été interpellées et près de 57 millions de dollars en espèces ont été saisis au cours des sept opérations SOGA. Encore, plus de 3 700 maisons de jeux clandestins dans lesquelles ont transité près de 8 milliards de dollars de paris ont été fermées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here