Affaire Pokersphère : les gérants relaxés

0
28
PokerSphere

Le concept de Pokersphère a séduit la justice, qui a décidée de relaxer les gérants de quatre clubs de poker de cet opérateur. Fin mai, plusieurs dirigeants de Pokersphère ont fait une comparution devant le tribunal correction de Bordeaux suite à des soupçons de « tenue de maisons de jeux hasard illégales ».

Au terme du jugement, les quatre gérants de Pokersphère issus des clubs de Toulouse et d’Aquitaine (Bordeaux, Biscarrosse, Biarritz) ont été acquittés. Ils sont blanchis de tout soupçon par la justice. Le verdict sur l’affaire avait été rendu ce lundi 3 juillet 2017.

Pour rappel, la société avait été accusée d’exercer illégalement en tant qu’opérateur de jeux dans le poker. Le concept de Pokersphère prêtait en effet à confusion. L’entreprise proposait un poker récréatif sans argent réel. A la place, elle prélevait aux adhérents une cotisation. Lorsque ses membres s’adonnaient au jeu, ils utilisaient une monnaie fictive : les kosmos. Dans le monde de Pokersphère, les gains se déclinent sous forme de lots comme des bons d’achats ou des tickets PMU.

En voyant que l’activité de Pokersphère n’avait pas d’enjeu financier, le tribunal a décidé de ne pas donner suite aux réquisitions de la procureure. Cette dernière avait estimé que chaque gérant exerçant illégalement devait payer 3 000 euros d’amende avec sursis. Pour la société, la magistrate avait réclamé cinq mille euros d’amendes. En plus de ces amendes, la procureure avait demandé la fermeture des établissements de Pokersphère. Mais grâce à ce jugement en faveur de l’opérateur, les clubs de Poker continueront donc à fonctionner.

Une bonne nouvelle pour Yann ROUDAUT et ses associés, dont le déroulement des activités a été ralenties par cette affaire, qui finalement a abouti à la relaxation des gérants. Une nouvelle page qui se tourne donc pour Pokersphère qui continuera à proposer un autre type de poker à ses adhérents !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here