A Goa, les autorités commencent à interdire aux habitants l’accès aux casinos

0
24
Inde

Goa est un état qui se trouve dans la partie sud-ouest de l’Inde et qui compte plusieurs casinos terrestres et des casinos flottants. Les autorités du pays ont décidé de mettre en œuvre les démarches nécessaires afin que les habitants ne puissent plus y accéder. C’est la première étape et d’autres viendront bientôt comme la suppression des casinos flottants et des restrictions pour les casinos qui se trouvent sur place, et cela paradoxalement avec des futures libérations possible en Inde pour les jeux d’argent.

Les habitants interdits de casino par le gouvernement

Afin de débuter sa démarche, le gouvernement de Goa vient de lancer l’interdiction aux résidents d’entrer dans les casinos. La procédure a été lancée, mais aucun délai n’a été encore communiqué. C’est une première étape et une des règles émises par la Commission de jeu. Il n’y a pas d’échéance encore prévue par le premier ministre pour la mise en vigueur de cette interdiction. Toutefois, il a tenu à préciser dans une interview que cette mesure prendra effet et cela se fera, dit-il, dans les jours à venir.

Il a cependant souligné que le gouvernement ne compte pas fermer les casinos, du moins pas immédiatement. Le premier ministre Parrikar a souligné que c’est dans la nature humaine de jouer, pour cela, dit-il, il est impossible de l’éradiquer complètement. Mais il ne compte pas non plus encourager son développement. C’est pour cette raison que le gouvernement a décidé de mettre en place une politique visant à interdire aux résidents de fréquenter ces casinos. Des étapes ont été déjà franchies et prochainement ce sera une inaccessibilité complète pour les habitants.

L’État poursuit malgré une industrie très florissante

Il faut dire que Goa possède une industrie des jeux d’argent très florissante. Il abrite les casinos pour les jeux en live et dispose en outre de 11 sites et 6 casinos flottants. Pourtant, il y a peu de temps le gouvernement a pris une décision très controversée il y a plusieurs semaines en renouvelant la licence d’un casino. Pendant ce temps, les casinos flottants ont reçu une notification de la part de l’État, leur donnant jusqu’au 30 septembre 2017 pour trouver de nouveaux endroits pour un stationnement permanent et quitter les côtes de Goa.

Ceux qui se sont implantés sur les bords de la rivière de Mandovi avaient déjà reçu l’ordre en mars 2016 de quitter les lieux jusqu’au 31 mars dernier. Malgré toutes ces mesures, le gouvernement ne s’est pas privé d’augmenter le montant des prélèvements sur deux des casinos flottants et sur les 11 sites de jeux situés sur la terre ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here