A Fameck, une employée de la banque joue au casino avec l’argent des clients

0
176
Justice vol

Située dans la Lorraine, dans la ville de Fameck, une banque avait employé une femme qui y travaillait déjà depuis des années. Pourtant, très récemment, l’établissement a découvert que celle-ci se servait sur les comptes des clients dont elle en avait la charge pour jouer au casino. Elle semble être une accro aux jeux et n’a pas pu maîtriser son envie de jeu, la menant à commettre un tel délit.

Une employée modèle

Selon la direction, l’employée concernée était un vrai modèle au sein de la banque. Elle avait l’estimation de ses collègues et a travaillé depuis déjà des années au sein de cette firme. Elle se chargeait en outre des comptes de plusieurs clients, qui ont eu confiance en elle. Certains d’entre eux possédaient des comptes avec des montants considérables, mais qui étaient peu actifs.

Pousser par l’envie de jeu, celle-ci a effectué des retraits en douceur sur ces comptes sans que personne ne s’en aperçoive. D’après les sources des montants importants sont concernés par cette escroquerie et plusieurs clients sont également lésés dans cette affaire. Il est ainsi question de plusieurs centaines de milliers d’euros selon la banque.

Pour établir réellement la totalité de la somme détournée, plusieurs mois sont nécessaires. Cela est dû au fait que toutes les victimes n’ont pas été encore connues et des vérifications rigoureuses s’imposent. Le directeur régional Jean-Claude Groeber a tenu à préciser que l’établissement n’était pas encore en mesure de se prononcer sur les chiffres, mais il souligne qu’ils sont élevés. Il a continué en affirmant que la fraude se basait sur une confiance aveugle des clients.

Certaines victimes sont vulnérables

En effet, l’employée qui a depuis été licenciée a abusé des situations vulnérables de certains clients. Une partie des clients qui ont été escroqués se trouvaient sous curatelles. De ce fait, voyant leur vulnérabilité et ayant l’assurance que ces derniers ne s’inquiéteraient pas de l’absence de relevés de comptes, l’escroc en a profité. Elle a entre autres déjà puisé dans les comptes depuis plusieurs mois. Mais ses manœuvres frauduleuses ont été révélées au grand jour quand le directeur de la caisse et les services de contrôle ont commencé à réaliser des contrôles quand une cliente a commencé à se plaindre. Elle avait en outre découvert que ses économies disparaissaient quand elle avait souhaité faire une donation à ses enfants.

Conséquence pour la conseillère : une mise à pied en plus d’une procédure de licenciement. L’employeur a également engagé une plante contre l’employée concernée par l’affaire. Le directeur a souligné que les clients seront indemnisés, mais actuellement la banque les recevra un à un pour découvrir l’ampleur des dégâts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here