WSOP : les joueurs tricolores ont fait leur show à Las Vegas

0
11
Le 14ième bracelet WSOP de Phil Hellmuth

Lors des World Series of Poker, les participants français ne rentrent pas les mains vides en remportant au moins 3 titres et 5 places de runner-up. Cette année, l’édition s’est déroulée à Las Vegas enregistrant des droits d’entrée record depuis son existence.

Un festival mondial du poker très couru des Français

Dans l’univers du poker, les joueurs français n’ont pas toujours été performants sur le circuit avec des années peu glorieuses. Cette fois-ci, la France change la donne en se classant parmi les 4 meilleurs pays de cette 50e édition des WSOP derrière les USA, le Royaume-Uni ainsi que le Canada. Les participants ont pu décrocher 3 titres en 90 tournois tout en cumulant 5 places de runner-up durant un mois et demi de compétition. Quant aux bracelets, la collection atteint le nombre 22 du début des WSOP jusqu’à nos jours. Il va sans dire que la saison a été fructueuse faisant du poker tricolore, une activité à part entière.

Cette année, c’est Thomas Cazayous qui entame les jeux au cours du mois de juin. Ce joueur en ligne méconnu du secteur a dévoilé une performance assez impressionnante. Il est parvenu à se qualifier sur un field de 753 joueurs et a raflé la somme de 414 766 $. Deux semaines plus tard, un autre Français met la barre haute en gagnant un bracelet pendant le Mini Main Event à 5 521 joueurs. Jeremy Saderne se construit une réputation en encaissant le jackpot, soit 628 654 $. D’autres s’ajouteront à la liste notamment Ivan Deyra qui est sorti vainqueur de l’Event 79 des WSOP, YoH_Viral terminant deuxième du tournoi Shootout, le Réunionnais Jean-René Fontaine le grand gagnant du Senior Championship et Vincent Chauve qui s’est positionné à la 2e place du Monster Stack avec un gain de 623 211 $. Certains d’entre eux sont totalement inconnus du circuit, mais parviennent quand même à battre quelques professionnels. Par exemple, Alain Alinat termine 2e du Limit 3 000 dollars et Paul Tedeschi du horse. Du côté du Team PMU, l’heure est aussi à la fête au Venetian. Malgré ces réjouissances, quelques joueurs pros français n’ont pas réussi à atteindre leur objectif comme Julien Martini, Kalidou Sow et Romain Lewis. Ce dernier ne profitera que de la 60e place du classement suivi de Grégoire Auzoux et Benjamin Souriau à la 99e

Les WSOP ont été sacrément un succès pour les joueurs tricolores qui se sont envolés à Las Vegas. Cette réussite s’est réalisée en partie grâce à un homme, Grégory Chochon, un des directeurs des World Series of Poker.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here