William Hill perd sa première place de Bookmaker britannique

0
26
William Hill

William Hill n’est plus à présenter pour ceux qui suivent les actualités des bookmakers britanniques. Il est l’un des géants dans le secteur. En effet, « l’un » car il n’est plus désormais à la première place du classement. Il faut dire que les nombreuses fusions qui ont eu lieu chez ses concurrents ont fait leur effet sur la liste. Il occupe désormais la troisième place.

Des fusions et encore des fusions

Les fusions s’enchaînent depuis quelque temps et William Hill perd également des places. La première fusion est celle de Ladbrokes et Gala Coral, qui sont tous les deux successivement à la 2ème et 3ème place du classement. Cette fusion a ainsi permis de créer un géant qui pèse aujourd’hui 3,4 $ milliards. Cette opération a permis de le propulser vers la première place du classement.

La deuxième grande opération est celle de Paddy Power et Betfair qui est encore en cours de réalisation. On connaît tous la notoriété de Paddy Power comme Bookmaker, même s’il enchaîne ces derniers temps les déboires qui sont ses spécialités. Cette fusion permettra aux deux groupes de partir très loin devant car cette collaboration créera une firme colossale qui vaudra 7,74 $ milliards.

Les rumeurs vont également bon train sur une troisième fusion. Mais cette information n’est pas encore officielle. Il s’agit de la collaboration prochaine entre Betsson et Unibet et quelques autres firmes. Le résultat est donc sans appel pour William Hill. Il devra désormais se contenter d’une troisième place. Il n’a suffi que quelques mois et des fusions, pour détrôner le plus important bookmaker britannique.

Une démarche d’anticipation qui a échoué

Ces coups ont été fatals pour William Hill. Ces démarches précédentes semblent montrer que le groupe a déjà prévu que des fusions auront eu lieu. Cela est prouvé par les actions qu’il a menées notamment sa tentative d’achats de 888 Holdings. Il s’agit d’une entreprise israélienne. Il a voulu en outre creuser l’écart avant que ses concurrents ne le fassent.

Malheureusement, cela s’est soldé par un échec. William Hilla dû faire face à des actionnaires qui ont été très exigeants au sein de 888 Holdings. Cela est notamment lié au projet de 888 holdings d’acheter Bwin Party. Une fusion avec William Hill aurait sûrement gâché ses chances d’acquérir Bwin. Pourtant aujourd’hui GVC l’a devancé.
Pour ce qui est de William Hill, il devra trouver une autre stratégie pour se réapproprier la première place qu’il détenait encore il y a quelques mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here