Une jeune femme vole son veille oncle pour aller jouer à la loterie

0
946
Tribunal

Il arrive parfois que les choses puissent dégénérer chez les personnes qui ont tendance à pousser le jeu un peu trop loin. Cela peut provoquer de gros ennuis allant jusqu’à des problèmes familiaux et juridiques très sérieux.

Un homme de 84 ans en a bien fait les frais. Ayant une confiance absolue sur sa nièce, enceinte et maman d’un enfante. Il n’aurait jamais douté qu’un membre de sa propre famille puisse le trahir à un point qu’il n’aurait jamais imaginé. Une femme accro aux jeux s’est emparée de l’argent de son propre oncle pour pouvoir jouer aux jeux de loterie. Cette mère de famille se serait rendue plusieurs fois à la banque afin de se procurer les économies et les fonds de retraite de ce vieil homme.

L’homme, malade et très âgé était depuis nombreuses années dans une maison de retraite dans le but de se reposer. Il avait l’habitude de donner sa totale confiance à sa nièce qui en a profité pour aller jouer au loto en accédant au compte de papi.

L’homme avait travaillé toute sa vie pour avoir réussi à mettre tant d’économies de côté afin de payer sa retraite. Près de 141.000 euros d’économies au total. Une somme très importante.

Surprise en flagrant délit, la jeune femme revendique n’avoir emprunté que 30.000 euros au total. Les preuves qui l’accablent montrent cependant le contraire. D’après les autorités judiciaires, elle aurait tout dilapidé ne laissant plus rien dans les comptes.

D’après les investigations, la jeune femme ne s’est jamais rendu compte de l’ampleur et des dommages qu’elle a causés. La jeune femme a présenté ses excuses et admet avoir eu des tendances incontrôlées et avoir une emprise sur le jeu. Enceinte, le jour où elle a commencé à jouer, elle pense que les hormones lui aurait fait faire du n’importe quoi. D’après une enquête, la jeune maman aurait volé près de 10.000 livres sterling par jour soit 11200 euros. On ne sait vraisemblablement pas ce qui s’est passé dans la tête de cette jeune dame. Mais le mal est fait.

« […] Elle a mis beaucoup de temps à se rendre compte que ce qu’elle faisait était anormal, après l’avoir interrogé à plusieurs reprises, on ressent quand même qu’elle veut réparer ses erreurs. » a déclaré l’officier de police en charge du dossier.

L’affaire a été jugée devant un tribunal qui a donné son verdict au début de ce mois de juin. Les forces de l’ordre qui se sont rendues dans l’établissement de santé avaient informé l’homme de 80 ans quelques semaines avant en lui indiquant qu’il était débiteur de 11.000 euros. Malheureusement, quelques semaines plus tard, l’homme est décédé dans sa chambre.

Avant son décès, il a mentionné qu’il était très choqué par le comportement irresponsable de sa nièce, il a néanmoins ajouté qu’il ne souhaitait pas la poursuivre devant les tribunaux. La juge chargée de l’affaire a bien pris en compte les demandes de cet homme. Elle ne sera donc pas poursuivie judiciairement, mais devra néanmoins rendre l’argent débiteur emprunté par la banque soit la somme de 11.000 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here