Une gamme de jeu en ligne un projet de la FDJ

0
33
Française Des Jeux

La Française des jeux (FDJ) veut améliorer sa présence sur la toile pour augmenter ses revenus en ligne. Jusqu’à présent, les prestations en ligne de la FDJ ne représentent qu’une part infime de son chiffre d’affaires total. Pourtant, la vente en ligne est déjà bien ancrée dans les habitudes des consommateurs. La FDJ est donc obligée de développer les services qu’elle propose en ligne et d’en faciliter l’accès. En effet, l’un des obstacles qui rendent réticents les clients est la complexité de l’inscription en ligne. Une fois ce problème résolu, la FDJ peut espérer inciter les joueurs à utiliser son site internet pour les mises. Par ailleurs, l’opérateur envisage également une gamme de jeux s’inspirant des « social games ».

Manque d’intérêt pour le site internet de la FDJ

La Française des jeux (FDJ) a créé sa toute première plateforme web en 2001. En 2011, un autre site internet de l’opérateur a vu le jour. Puis en 2013, la FDJ s’est lancée dans la restructuration totale de ses portails web. Bien qu’elle soit présente sur la toile depuis quelques années déjà, la FDJ n’est pas très populaire auprès des internautes. La société n’arrive pas à se constituer une vraie clientèle en ligne. Peu de joueurs misent par le biais d’internet, des opérations représentant 4 % des mises totales enregistrées par la FDJ. Cette part reste très faible alors que les sommes jouées via internet ont augmenté de 40 % (paris sportifs) et de 20 % (Loto et Euro Millions).

Cette faible participation des clients en ligne s’explique surement par la démarche longue et compliquée concernant l’inscription sur le site de la FDJ. En effet, cette société publique est tenue de contrôler l’âge légal des joueurs. Ainsi, elle doit demander à chaque joueur de lui envoyer par mail ou par courrier quelques documents pour la vérification.

Booster la présence en ligne

Afin d’attirer plus de joueurs en ligne, la FDJ a pour projet la simplification de la procédure d’inscription. Aussi, le site n’exige plus les coordonnées bancaires de l’utilisateur. De plus, le développement de supports numériques est en préparation afin que les joueurs sur terminaux mobiles puissent avoir plus de choix. Ces applications vont venir renforcer les deux applications mobiles déjà existantes (Loto et Euro Millions, uniquement sur App Store). Par ailleurs, les joueurs peuvent préparer et simuler leurs paris avec l’application mobile ParionsSport (disponible sur Android et iOS).

En outre, des gammes de jeux en ligne vont bientôt voir de jour. Ces éventails de jeux s’inspirent des « social games » tels que Candy Crush. Par le biais de l’application Illiko, dont la délocalisation des points de vente est déjà disponible en ligne, les joueurs devraient bientôt accéder à ces grandes nouveautés chez FDJ. L’entreprise publique compte sur ces gammes de jeux pour augmenter les ventes en ligne et avoir une meilleure visibilité sur la toile. Il faut en effet noter que pas mal de joueurs aiment ce type de jeux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here