Un projet de loi pour venir en aide aux casinos d’Atlantic City

0
11
Atlantic City

En cette période de pandémie de Covid-19, la station balnéaire du New Jersey, Atlantic City, subit les conséquences du manque de fréquentation au sein de son territoire. Les complexes de jeu sont les plus touchés générant des pertes importantes. Afin de les soutenir, une aide financière pourrait être mise en place par la commission des crédits de l’Assemblée de l’État. De ce fait, un projet de loi est en train d’être étudié par l’organisme.

Des millions de dollars d’économie

La crise sanitaire n’a pas épargné les casinos d’Atlantic City qui peinent à redresser la barre malgré une reprise progressive. Compte tenu de la gravité de la situation, les législateurs de l’État du New Jersey se penchent sur le projet de loi A4032/S2400. L’objectif de ce texte consiste à réduire la taxe à hauteur de 8,5 % sur les revenus des établissements physiques et 13 % du côté des paris en ligne. D’autres charges seront également en baisse notamment la taxe de 1,25 % du Casino Reinvestment Development Authority ou CRDA. L’application de ce projet de loi permettra aux principaux concernés d’économiser la somme de 93 millions de dollars en un an.

La réduction des taxes offre aux casinos d’Atlantic City de souffler un peu, mais selon certains experts dans le domaine, cette mesure demeure insuffisante. Pour Michael Busler, un professeur de finance et d’économie à l’université de Stockton, le comté d’Atlantic a recensé 4 000 cas positifs au Coronavirus et au moins 250 décès. Face à la propagation de l’épidémie, les autorités ont instauré un protocole strict visant à privilégier la distanciation sociale. Le professionnel estime qu’il fallait rouvrir les casinos bien plus tôt tout en respectant les règles établies. En raison d’une réouverture reportée à maintes reprises, les chiffres d’affaires des établissements de jeu sont en chute libre de 30 à 50 %. Il faut dire que le gouverneur Phil Murphy a prolongé la fermeture des sites accueillant du public incluant les casinos. Les principales structures ont cessé toute activité du lundi 16 mars jusqu’au jeudi 2 juillet dernier. Cette inactivité temporaire a duré plus de 15 semaines entraînant des pertes de revenus catastrophiques. Au deuxième trimestre, les casinos ont enregistré un recul brutal de l’exploitation de 112 millions de dollars. Par rapport à l’année précédente, les revenus bruts des jeux ont diminué de 7 676 millions de dollars.

Au final, le projet de loi en cours d’examen n’aura certainement pas un impact définitif sur la situation des casinos d’Atlantic City. Toutefois, cette réduction des taxes pourra minimiser les pertes d’argent et devrait se prolonger si l’on veut rétablir une certaine stabilité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here