Un joueur high roller perd en justice contre le Resorts World Sentosa

0
19
Resorts World Sentosa

La Haute Cour Singapourienne a rendu son verdict le 10 août 2018 concernant une affaire opposant le complexe Resorts World Sentosa et un homme d’affaires malaisien. Selon les faits, ce dernier a cumulé une dette allant jusqu’à 10 millions SG$, soit environ 6,4 millions d’euros au sein de l’établissement après avoir joué au jeu. Le flambeur a demandé l’annulation d’une partie de cet argent pour la simple et bonne raison qu’il était ivre lors de la signature de l’accord de crédit.

Des millions de dollars dépensés en seulement 3 jours

Devant la cour de justice Singapourienne, Lee Fook Kheun, un entrepreneur malaisien dans le bâtiment, a finalement perdu contre Resorts World Sentosa. Les faits ont commencé dans la soirée du 20 août 2010 où le joueur high roller tente sa chance aux tables de jeu de l’espace VIP du casino. Ayant projeté d’ouvrir un restaurant de fruits de mer dans le complexe en question, l’individu est bien connu des employés. Devenu un habitué, il profite de nombreux avantages notamment l’ouverture d’un compte de crédit lui permettant d’effectuer des mises illimitées. Ce soir-là, il obtient au moins 5 millions de dollars SG$ de jetons. Malgré une telle somme, il ne parvient pas rentabiliser le montant puisqu’il contracte une dette de jeu identique suite à des échecs répétés.

Lee Fook Kheun ne donnera plus de nouvelles en dépit des multiples relances du casino concernant le recouvrement de sa dette. En janvier 2015, il a finalement décidé de signer une reconnaissance de dette et un accord de remboursement afin d’éviter que cette affaire s’ébruite dans les médias. Les mois défilent et il s’acquitte de la partie des échéances en remboursant plus de 4 millions SG$. La dernière échéance devait se dérouler le 21 août 2015 en payant le reste de la somme, 5 930 595 SG$ au Resorts World Sentosa. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu vu que l’entrepreneur de 67 ans a requis l’annulation de sa dette auprès de la justice. Selon ses arguments, Mr Lee prétend qu’il était sous l’effet de l’alcool au moment de signer l’engagement d’où un défaut de procédure et un non-respect des règles en vigueur dans le secteur des jeux d’argent au Singapour. Malgré les efforts de ses deux avocats, le raisonnement de Mr Lee Fook Kheun ne tient pas la route et n’a pas convaincu la Haute Cour estimant que ses dires comportaient des informations incohérentes.

Aujourd’hui, l’entrepreneur malaisien se doit donc de réaliser un remboursement intégral de ses dettes atteignant les 5,9 millions SG$ au casino Resorts World Sentosa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here