Un homme politique utilisant le budget de sa campagne électorale pour jouer au casino fait scandale aux USA

0
7
Etats Unis

Le politicien David M. Nangle, membre du Parti démocrate siégeant à la Chambre des Représentants du Massachusetts, a été mis en examen par le Tribunal de Boston. L’homme aurait abusé de biens sociaux provenant de sa campagne électorale pour miser aux jeux de casino. Selon ses détracteurs, il a profité de l’aubaine et a dépensé des milliers de dollars dans les établissements de jeu.

Plus de 100 000 dollars flambés au casino

Un scandale éclate aux États-Unis impliquant David M. Nangle, un homme politique qui représente les résidents de la commune de Lowell, dans le Massachusetts. Son mandat s’achève en janvier 2021 et il va sans dire que cette affaire pourrait nuire à sa carrière. Actuellement, la justice de Boston l’a dans son collimateur concernant un détournement de fonds afin d’assouvir son addiction au jeu. Enseignant de formation, le responsable bénéficiant de près de 100 000 dollars de salaire par an grâce à ses fonctions de maire. Néanmoins, ses revenus étaient insuffisants pour régler ses notes au casino. Alors, la question se pose, l’argent viendrait-il des fonds de sa campagne électorale ? Cela doit-être le cas puisque le principal intéressé a immédiatement pris la décision de démissionner de son poste à la suite de la mise en examen. Cependant, il plaide non-coupable face à un total de 14 chefs d’accusation dont 9 concernent les déclarations frauduleuses à la banque et 5 qui stipulent de fausses déclarations aux impôts. S’il est retenu coupable, il risque jusqu’à 30 ans de prison. De quoi inquiéter le politicien qui exerce une fonction de haut rang dans le domaine public.

D’après les informations recueillies, David M. Nangle s’est servi de sa notoriété dans le but d’emprunter plus de 100 000 dollars à des commerçants de Lowell. Actuellement, l’intégralité de la somme n’a pas encore été remboursée. Il faut dire que le membre du Parti démocrate a adopté un système ingénieux en vue de prélever des subventions non conformes à la réglementation en vigueur. Ce manège durait depuis 2014 et d’ailleurs, il ne déclarait guère ses revenus en contournant la loi. Le Tribunal de Boston a affirmé que le compte bancaire du politicien était souvent à découvert en dépit d’un revenu important et son niveau de gratification. L’homme était surendetté et n’avait pas placé de l’argent de côté. Tout cela à cause de sa dépendance aux jeux de hasard puisque David M. Nangle était devenu un habitué des casinos du Connecticut, du New Hampshire, du Massachusetts et du Rhode Island. Outre les casinos physiques, il misait également sur des sites de paris sportifs en ligne, rapporte le Tribunal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here