Tout est à refaire pour le casino de Luchon à Bagnères-de-Luchon

0
30
Casino de Luchon
Casino de Luchon

Inauguré en 1885, le casino de Luchon a connu de bons et mauvais moments. Plus petit casino de France, sa fermeture en 2011 a mis ses 14 employés au chômage. Depuis, la mairie s’active pour trouver un nouvel exploitant. Après plusieurs occasions infructueuses, la présentation de la Société Française de Casino en 2016 va s’avérer comme l’occasion tant attendue. Mais la volonté de cette société d’installer le casino dans les Thermes Chambert ne va pas plaire aux habitants de la commune. Cette dernière va donc purement et simplement abandonner le projet, d’où le retour à la case départ pour le casino de Luchon.

De bons et de mauvais moments pour le plus petit casino de France depuis sa création

Les sujets sur les casinos continuent de nourrir les débats dans les conseils municipaux. À Bagnères-de-Luchon, les élus locaux ont encore débattu sur la question des casinos, notamment sur la question du casino de Luchon. Ces élus doivent trancher sur la question du choix sur la réimplantation et l’exploitation d’une activité de casino sur Luchon.

Il convient de rappeler que le casino de Luchon a été inauguré le 15 août 1885. Depuis lors, le casino a connu des moments de gloire, mais il a aussi traversé des moments difficiles. Dans le registre des moments de gloire, on peut inscrire sa longue période d’activité. Parmi ses moments de difficulté, on peut parler de sa fermeture en 2011 qui a causé la perte de 14 emplois. Le casino sera placé en liquidation après avoir passé deux périodes d’observation. Plusieurs actions seront menées par la mairie de Luchon dans le but de trouver un nouveau délégataire à la Société Nouvelle qui exploitait le casino.

La Société Française des Casinos reprend le casino et abandonne finalement le projet

La recherche de nouveaux exploitants a abouti en 2012 à la signature d’un nouveau contrat. En effet, le casino la Société Grand Casino de Bagnères-de-Luchon trouve un accord et devient le nouvel exploitant du casino de Luchon. Mais la Commission Nationale des jeux apprend que Grand Casino est placé en redressement judiciaire. L’affaire est en cours auprès du tribunal de commerce de Toulouse. Cette décision de placer la société en redressement intervient quelques mois avant le rendez-vous des deux associés de la société et la Commission Nationale des jeux.

Mais l’échec avec la société Grand Casino n’a pas tari les espoirs de la commune. En 2016, une nouvelle piste va s’ouvrir. Le nouveau délégataire est un géant opérateur de casino en France. Il s’agit de la Société Française des Casinos. Le projet est important. La Société Française des Casinos semble être l’exploitant tant attendu par la mairie. Le problème c’est que le PDG de la société estime que le bâtiment qui abrite la structure est caduc. Il ne convient plus aux exigences des temps modernes. Mais la mairie très engagée va négocier avec la société. Un accord sera trouvé. Le casino sera désormais installé dans les Thermes Chambert.

Cette idée de changer l’emplacement du mythique casino ne va pas du tout plaire aux habitants de Luchon. L’enquête publique menée à ce sujet a permis de savoir que la population était tout bonnement contre le projet. D’ailleurs, en 2018, une association va lancer une pétition pour s’opposer au projet. Des membres de l’opposition municipale vont d’ailleurs présenter leur scepticisme quant à la santé financière de la Société Française des Casinos. Ces multiples oppositions auront raison sur la Société, qui décidera d’abandonner le projet. Il y a quelques semaines, la décision de la mairie a été rendue publique. La rupture du contrat a effectivement été signalée à la Société Française des Casinos. Le temps est maintenant à la réparation des préjudices causés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here