Site de paris sportifs : les perdants de la Coupe du monde

0
22
Coupe du monde 2018

D’après les actualités récentes, de nombreux parieurs ont tenté leur chance lors du Mondial de football 2018. Les paris ont explosé générant ainsi des millions d’euros aux opérateurs comme la Française des Jeux. Mais ce n’est pas la même chose du côté des autres exploitants de sites de paris sportifs qui subissent une perte à court terme.

Un bilan un peu mitigé pour les sociétés de paris sportifs

Malgré une forte augmentation des parieurs en ligne, la victoire de l’équipe de France reste une mauvaise opération pour quelques opérateurs notamment Betclic, Winamax, Unibet et Bwin. Il faut savoir que ce triomphe n’est pas sans conséquence puisqu’elle a coûté très cher aux acteurs de paris qui enregistrent une perte à court terme. Selon Emmanuel de Rohan Chabot, le directeur général du site Zebet, la concurrence demeure rude sur le marché en répertoriant au moins cinq ou six opérateurs existants sur le marché. Concernant le fonctionnement des mises, si un joueur a décidé de parier 100 euros sur la France en finale, il aura empoché 200 euros. Au final, l’entreprise a perdu plus de deux fois ce qui a été misé. Néanmoins, les retombées ne sont pas toutes négatives vus que le taux d’affluence a fortement progressé. En effet, les sociétés de paris sportifs ont au moins accueilli 400 000 nouveaux parieurs qui se sont inscrits ces dernières semaines. Le directeur de produits du PMU, Timothée Loizeau profite de l’aubaine et espère bien fidéliser ces utilisateurs. Il affirme que l’objectif sera de développer les services du pari sportif au cours de la saison de Ligue 1 qui devra débuter à partir du mois d’août et du mois de septembre. À noter que 30 % des joueurs actifs restent sur les plateformes de paris sportifs.

L’autorité de régulation du secteur (ARJEL) a déjà publié ces chiffres concrets mercredi dernier. Jusqu’à maintenant, la France comprend moins de parieurs que ses voisins belges ou autres. Elle devra donc rattraper son retard dans les années à venir voyant l’effervescence des joueurs pendant cette fameuse Coupe du monde. D’ailleurs, le montant des paris a battu tous les records en engrangeant des millions d’euros. Du côté de la marque Parions sports, le site et les points de vente cumulent 32 millions d’euros de mises en devançant le précédent record de 18 millions d’euros pendant la finale de l’Euro 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here