Sheldon Adelson propose un projet de 8 milliards de dollars au maire de Rio de Janeiro

0
42
Rio de Janeiro

Le grand patron du groupe Las Vegas Sands ne cesse d’aller à la pêche au grand marché pour ouvrir ses casinos. Déjà candidat pour le Japon, récemment il a fait le voyage jusqu’à Rio de Janeiro, au Brésil, pour présenter un projet au maire de la ville. Il veut y faire construire un complexe d’une valeur de 8 $ milliards. Le voyage est resté discret, sous prétexte de tourisme, cependant les informations ont filtré. En effet, les jeux de casino ne sont pas encore légalisés au Brésil même si les négociations ont été déjà lancées sur des projets de loi.

Le Brésil la prochaine cible de Sheldon Adelson

Sheldon Adelson continue de poser sa candidature un peu partout sur les futurs marchés, après avoir émis son désir d’investir le marché du Japon. Récemment, il vient de faire le voyage à Rio De Janeiro, au Brésil. Il est venu pour discuter de tourisme. En effet, le sujet n’a pas été exposé publiquement, car dans le pays la législation n’a pas encore été adoptée. Des négociations ont été déjà lancées à ce sujet sur deux projets de loi. Ils ont été présentés à la Chambre des Députés et du Sénat, mais c’est au niveau de ce dernier que se situe encore le blocage. Le milliardaire et magnat des casinos Sheldon Adelson a rencontré durant son voyage le maire de Rio Marcelo Crivella.

Selon les informations qui ont filtré, l’homme d’affaires souhaiterait s’y établir et ouvrir un complexe qui coûterait 8 $ milliards. Comme le Brésil n’a pas encore légalisé les jeux, le but de la visite a été masqué comme étant un projet touristique. Adelson n’a jamais caché son désir d’investir au Brésil et parle d’un marché qui constitue une opportunité, car il a de gros potentiels. C’est en 2015 qu’il avait tenu ces propos même si à cette époque, il émettait encore certaines réserves quant à l’économie du pays. Il aurait déclaré au maire, lors de son voyage, que Rio a besoin de renouveler et d’améliorer ses infrastructures, à savoir l’ouverture d’hôtels de 4 à 5 étoiles.

D’autres investisseurs convoitent déjà la ville

Sheldon Adelson n’est pas le seul à convoiter Rio de Janeiro malgré l’absence de légalisation des jeux de casino au Brésil. D’autres intérêts ont déjà manifesté leur intérêt comme c’est le cas de James Murren de MGM Resorts. Il y a aussi Jan Jones de Caesars Entertainment. La liste se rallonge avec le groupe américain Red Rock Resorts, les Portugais s’y intéressent aussi notamment Le Portugal Estoril del sol et les Casinos Astauria. Ces derniers ont déjà organisé des rencontres avec des responsables locaux. Mais Sheldon Adelson a un gros avantage par rapport aux autres candidats concurrents.

Il est célèbre et il est le casinotier le plus riche également, en plus de sa réputation au niveau politique. Avec une telle position, il pourrait bien influencer les plans d’expansion pour les jeux au Brésil. Mais l’intervention de Sheldon Adelson pourrait constituer une menace pour les jeux en ligne dont la position n’est que vaguement définie. Il faut savoir qu’Adelson n’est pas fan des jeux en ligne. À part sa rencontre avec le maire de Rio de Janeiro, son planning prévoit aussi une discussion avec le président Michel Temer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here