Le régulateur britannique n’accepte plus les publicités qui peuvent toucher les enfants

0
25
Royaume Uni

Parier en ligne est un divertissement qui attire les grands et les petits. Toutefois, il y a une grande nuance entre parier et jouer. Lorsqu’une personne détient un compte sur un casino virtuel, cette dernière peut être à tout moment victime d’addiction si des précautions ne sont pas prises par l’opérateur. Au Pays de Galles et en Angleterre, une récente étude a révélé que près de 450 000 enfants jouent régulièrement pour de l’argent. En d’autres termes, 450 000 comptes dans les casinos virtuels dans ces pays sont détenus par des enfants. D’un côté, ce chiffre alarmant est dû aux parents ainsi qu’aux propriétaires des casinos en ligne qui facilitent l’opération de création de comptes et de dépôts. D’un autre côté, la faute revient aux fournisseurs de logiciels.

Pourquoi un jeune a-t-il une soudaine envie de parier ?

La réponse est qu’il est touché par les publicités proposées par les développeurs. Lors d’un lancement d’un nouveau jeu, l’opération marketing doit cibler le plus du monde possible, quitte à utiliser des affiches mettant en scène des personnages enfantins ou un décor de dessin animé. Ainsi, l’enfant sera fortement tenté de jouer au divertissement lorsqu’il apercevra son personnage préféré ou une icône familière.

Afin de remédier à la situation, la Advertising Standards Authority et la UK Gambling Commission ont décidé de prendre les choses en main. En effet, ces deux entités ont signé une lettre adressée à tous les opérateurs de jeux d’argent en ligne.

De quoi cette lettre parle-t-elle ?

Elle évoque un ordre de suppression des publicités pour tous les logiciels susceptibles d’attirer les enfants. Bien sûr, on imagine que des sanctions sévères attendent Microgaming, NetEnt, Betsoft ou Blueprint Gaming s’ils n’ont pas l’intention de suivre la nouvelle directive.

Il faudra attendre encore un peu avant de savoir si la technique est efficace ou non afin de lutter comme le pari en argent réel chez les enfants. Selon notre avis personnel, la UK Gambling Commission devra aussi prendre des dispositions sévères pour les casinos en ligne qui autorisent l’inscription et le dépôt d’argent provenant d’enfants. Même s’il est difficile de vérifier les identités de tous les membres sur un site, il devrait avoir un contrôle parental permettant et verrouiller certaines fonctionnalités du casino afin de préserver les enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here