Protection des consommateurs la nouvelle loi européenne en leur faveur

0
118
Europe

Une nouvelle loi européenne vient d’être adoptée. Il s’agit d’une loi qui vise surtout à protéger les consommateurs. Par conséquent, les opérateurs de jeux en ligne devront désormais suivre à la lettre la réglementation en termes de protection des données et de la vie privée des joueurs sur le marché européen. La loi a prévu d’assortir la violation de cette réglementation avec des amendes assez importantes.

Plus d’engagement de la part des opérateurs

Pour pouvoir assurer la protection des données des joueurs, les pays membres de l’Union européenne ont trouvé un accord. C’est en tout cas ce qu’a annoncé la Commission Européenne. L’objectif est que les consommateurs aient la protection nécessaire en Europe. D’après la nouvelle réglementation, les amendes fuseront de partout et côté montant, il sera assez important.

Pour éviter de se faire avoir par cette nouvelle loi, les opérateurs devront suivre un protocole. Ils ont en outre l’obligation de fournir les explications nécessaires aux joueurs sur la finalité des données personnelles qui sont recueillies. Ils devront aussi les informer quand ces données peuvent être visibles par d’autres personnes.

En ce qui concerne les hackers

Les hackers sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux joueurs en ligne car les données sont parfois assez exposées. Dans ce contexte, les opérateurs doivent, selon la réglementation, informer les joueurs lorsque des cas de hacks sont constatés notamment au niveau des sites de paiement. Cela concerne entre autres des cas similaires à celui qu’a subi Paysafe, il y a environ 5 ans.

En effet, Paysafe a été victime d’un hacker. Les conséquences ont été catastrophiques. Des informations personnelles concernant 7.8 millions de joueurs ont été exposées. À cette époque rien n’a été divulgué pour éviter la panique générale des utilisateurs. Ce n’est que quelques années plus tard que cet incident a été révélé au grand jour.

C’est pour éviter que cela se reproduise et que les utilisateurs demeurent dans une ignorance totale des faits que les pays européens se sont mis d’accord. Désormais, si de tels incidents se réitèrent les sociétés devront le faire savoir à ces clients. Les amendes qu’encourent les opérateurs peuvent aller jusqu’à 4% de la valeur totale du chiffre d’affaires.

Par conséquent, il sera question de millions, et le préjudice sera énorme pour celui qui s’aventurera sur ce terrain. On espère donc que les consommateurs pourront réellement être protégés, mais il faudra le constater dans la situation réelle. Cette nouvelle loi pourrait dissuader celui qui osera enfreindre la réglementation.

Les consommateurs peuvent se réjouir de ces efforts qu’a réalisés l’Union Européenne dans le cadre de leur protection. Il reste à savoir comment cette loi sera-t-elle réellement appliquée dans la réalité. Il faut dire qu’entre les grandes sociétés et les utilisateurs souvent le profit est un argument de taille qui fait obstacle à ce type de loi. D’autant plus que certaines sociétés recherchent toujours les failles afin de la contourner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here