Projet de construction de casino en Corée du Nord abandonné

0
0
Corée du Nord

Dans le monde, beaucoup d’hommes d’affaires se sont lancés dans l’investissement se tournant vers le pari d’argent. Il s’agit d’un secteur en constant essor qui permet de fructifier rapidement son argent. Que ce soit en ligne ou dans les établissements de jeux classiques, le nombre de parieurs ne cesse d’augmenter de jour en jour. De plus, il s’agit d’un divertissement universel qui ne connait pas de frontière.

Un divertissement pas si universel que cela

Récemment, la Corée du Nord a décidé de mettre fin à un projet de construction de casino. Ce pays est connu pour sa politique un peu spéciale, à l’exemple du fait qu’il est tout simplement impossible pour ses citoyens de partir à l’étranger. Cependant, les étrangers peuvent passer la frontière pour faire du tourisme. Cela permet de booster l’économie du pays. Le projet de construction de casino a débuté il y a longtemps puisque 20 étages sur 30 du complexe sont déjà en place. L’homme d’affaires sino-néerlandais Yang Bin serait à l’origine de l’énorme chantier. Jusqu’à présent, nous ne connaissons pas le véritable motif de l’annulation du projet. Les experts se sont lancés dans l’élaboration de plusieurs hypothèses afin d’expliquer ce retournement de situation.

La pression provenant de la Chine

Si la Corée du Nord a l’habitude de faire pression au reste du monde avec ses armes nucléaires, elle ne peut rien faire contre la pression économique de la Chine. En plus d’être voisins, les deux pays sont liés par une forte relation économique. L’objectif avec le futur casino était de pousser les Chinois à se rendre en Corée du Nord pour parier. En effet, le gouvernement chinois n’autorise pas encore les jeux d’argent sur son territoire, à l’exception de quelques loisirs. Il est donc probable que les Chinois se rueront de l’autre côté de la frontière pour se divertir. Et c’est cette situation que les experts pensent que la Chine veut éviter à tout prix en faisant pression sur la Corée du Nord.

Problème de financement

Une autre hypothèse se tourne sur la situation financière du milliardaire à l’origine du projet. Les experts pensent que le businessman aurait rencontré un problème d’argent avant la fin du chantier. Pour y remédier, il aurait été contraint de demander de l’aide auprès d’autres investisseurs étrangers. Hélas, il n’a pas eu de soutien et le projet se solde par un échec.

Bien évidemment, ces deux hypothèses ne sont pas encore confirmées jusqu’à maintenant. Toutefois, la théorie du manque de financement semble être la plus probable puisqu’il a déjà un casino nord-coréen dans la zone économique spéciale de Rajin-Sonbong et que la Chine n’a pas fait d’objection lors de sa construction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here